Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce dEUS
Best of Selected Songs 1994-2014  (Universal Music)  novembre 2014

C’était en 1995. J'étais à Liège toute la semaine pour une série de répétitions et de concerts à l’opéra Royal de Wallonie. Je ne sais pas si c’est encore le cas mais les soirées dans cette ville n’avaient rien d’excitantes. Pourtant un soir, je suis allé écouter ce qui était alors un jeune groupe en provenance d’Anvers. Dans mes souvenirs, le concert avait été plutôt pas mal. Assez en tout cas pour que je prête définitivement attention à ce groupe qui, je ne le savais pas encore, allait devenir un des fers de lance de la scène Anversoise d’abord, du rock belge ensuite et enfin de la musique indé Européenne.

1995 donc. A cette époque, dEUS a environ 3 années d’existence mais a déjà sorti un premier album (Worst Case Scenario) et un EP (My Sister = My Clock). Un premier album qui bousculera le monde de la musique indépendante de l’époque avec une musique partant dans de nombreuses directions artistiques et jouant l’alternance entre passages mélodiques comme sur du velours et passages plus nerveux. On y retrouvait des titres comme le presque tubesque "Suds & Soda" ou "Via" et "Right as Rain".

En 1996, dEUS sort In A Bar, Under The Sea, un disque incroyable, à la fois audacieux et novateur, instinctif et réfléchi. Eclectique, avec une véritable ligne directrice et surtout sans être fourre-tout ou prétentieux, In A Bar, Under The Sea est un véritable condensé, et parfois dans le même morceau, de Pop, Rock, punk, jazz, noise, blues et de textes surréalistes. Des titres comme "Little Arithmetics", "Theme From Turnpike", "Guilty Pleasures" ou "For The roses" sont de vraies bombes musicales.

Malgré deux départs importants dont Stef Kamil Carlens parti définitivement pour s’occuper pleinement de Zita Swoon, les Belges reviennent en 1999 avec The Ideal Crash. Craig Ward et Tom Barman offrent alors un pur joyau de pop-rock, plus simple (le côté plus complexe s’est envolé avec Stef Kamil Carlens) et peut-être plus direct que les disques précédents. "Instant Street" pourrait être le sommet de ce disque, qui pourrait être lui-même celui de la discographie de dEUS. Mais il ne faut pas oublier des titres comme "The Ideal Crash", "Put The Freaks Up Front", "Let See Who Goes Down First". Un disque exceptionnel, d’une rare intensité.

Malheureusement il marquera également un coup d’arrêt dans la discographie du groupe suite aux départs successifs de Craig Ward et de Danny Mommens. Dans la tourmente, il faudra attendre cinq années pour voir revenir dEUS avec un Tom Barman seul aux commandes. Pocket Revolution est une surprise. Une très agréable surprise tant le disque se tient. dEUS bien que très remanié n’a donc rien perdu de son talent d’écriture et le montre une nouvelle fois avec un précis de rock viscéral profond et dense. Un dernier coup d’éclat, la suite ne sera plus qu’une succession de déceptions : Vantage Point en 2008 aux textures électroniques peine à convaincre et Keep You close en 2011 ainsi que Following Sea sorti un peu à la va-vite ne parviennent pas à rappeler les fantômes d’un passé qui semble maintenant totalement révolu.

Ce Selected Songs, best of double volume, regroupe ces vingt années de musique. S'il n’est pas exempt de nombreux défauts (pas d’ordre chronologique, aucun inédit ni de prise alternative, absence étonnante de titres importants comme "Guilty Pleasures", "For The Roses", "The Ideal Crash", "Sister Dew" ou "Bad Timing"), il est un reflet de la carrière de dEUS. Dispensable pour celui qui possède déjà la discographie du groupe Belge, mais une porte d’entrée pour celui qui a envie de découvrir un groupe majeur et qui fut longtemps passionnant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
Une 2ème chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
La chronique de l'album Vantage Point de dEUS
La chronique de l'album Keep You Close de dEUS
Articles : dEUS : Gallerie photos - Festival la Route du Rock 2004
dEUS en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
dEUS en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
dEUS en concert au Grand Rex (3 novembre 2005)
dEUS en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
dEUS en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
dEUS en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
dEUS en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
dEUS en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
dEUS en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
La conférence de presse de Tom Barman - dEUS (août 2004)
L'interview de dEUS (23 avril 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de dEUS
Le Soundcloud de dEUS
Le Myspace de dEUS
Le Facebook de dEUS


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=