Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Whiplash
Damien Chazelle  décembre 2014

Réalisé par Damien Chazelle. Etats Unis. Comédie dramatique. 1h47 (Sortie le 24 novembre 2014). Avec Miles Teller; J.K. Simmons, aul Reiser, Melissa Benois, Austin Stowell, Nate Lang, Chris Mulkey et Damon Gupton.

Pour une fois, il ne faut pas avoir peur d'avoir raison avec tout le monde et de dire à l'unisson de tous que "Whiplash" est un grand film enthousiasmant dont on ressort avec une pêche incroyable, et l'impression d'avoir joué, comme son héros, un solo de batterie génial.

Les films sur le jazz ne manquent pas, mais souvent il s'agit de biopics qui racontent comment un jazzman génial finit par s'imposer avant de sombrer dans le cauchemar des paradis artificiels.

"Whiplash" de Damien Chazelle prend les choses autrement : le film suit le parcours musical semé d'embûches d'un jeune batteur jusqu'au moment où il atteint la consécration, celle où il est devenu pour les autres autant que pour lui-même un musicien.

L'astuce du film est de ne pas présenter Andrew comme un étudiant forcément doué. Élevé par un père aimant mais sceptique sur ses capacités, issu d'une famille où l'on préfère les "vrais" intellectuels aux artistes, Andrew a l'air en plein doute au début du film sur ses capacités à s'imposer dans la très huppée école de musique de Manhattan où il commence ses études.

Et puis, soudain - ô miracle - le démiurge de l'établissement, le terrible Terence Fletcher, l'entend jouer dans son coin et le prend en mains... Andrew a en effet frappé les oreilles du maître. Pour le meilleur et pour le pire, se forme alors un couple infernal, basculant au gré d'une note ou d'un son de l'amour à la haine, que l'on va suivre jusqu'au solo final de batterie, un solo qui fournit une scène de cinéma garantie anthologique.

Suspense bourré de rebondissements, de retournements, "Whiplash" a l'immense vertu de montrer comment naît un musicien et de s'interroger sur les méthodes pour le faire naître.

Terence Fletcher, incarné à la perfection par J.K. Simmons, est un homme prêt à tout pour que puisse éclore un nouveau Charlie Parker ou, percussions oblige, un nouveau Gene Kupra. Tel un instructeur de commando, il est partisan du "joue ou crève", développe un nietzschéisme sans scrupules qui fait froid dans le dos. Peut-on accepter sa morale d'airain : "le génie ou la mort" ?

Plein de pirouettes, "Whiplash" de Damien Chazelle montre comme Andrew va se rebeller contre ce prof fanatique tout en absorbant beaucoup de ses préceptes, comme on pourra le voir dans la scène où il rompt avec sa petite amie.

Tout en musique, du début à la fin, "Whiplash" de Damien Chazelle est un film perpétuellement en tension, en ébullition. La bataille entre son jeune interprète, Miles Teller, nouveau Sean Penn que l'on avait déjà distingué l'an passé dans "The Spectacular Now", et JK Simmons, énorme second rôle depuis vingt ans et qui trouve là de quoi passer définitivement au premier plan, est titanesque. On imagine aussi ce que cela pourrait donner sur une scène.

Quant à Damien Chazelle, qui s'est inspiré de sa propre histoire pour bâtir celle de "Whiplash", on ne peut lui prédire qu'une carrière cinématographique égale à celle que l'on pressent au personnage d'Andrew.

Le film de l'année ? Oui. Et ce sera sans doute le dernier mot de tous ceux qui seront conquis par cette tempête musicale.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=