Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Platonov
Théâtre de la Colline  (Paris)  janvier 2015

Création du Collectif Les Possédés d'après l'oeuvre éponyme de Anton Tchekhov dirigée par Rodolphe Dana, avec Yves Arnault, Julien Chavrial, David Clavel, Rodolphe Dana, Emmanuelle Devos, Françoise Gazio, Katja Hunsinger, Antoine Kahan, Émilie Lafarge, Nadir Legrand, Christophe Paou et Marie-Hélène Roig.

Première pièce d'Anton Tchekhov, écrite avant l'âge de vingt ans et jamais jouée de son vivant, "Platonov" est un peu le brouillon de son œuvre. On y retrouve en effet des thèmes chers à Tchekhov, et notamment celui d’un monde qui va s’effondrer.

Platonov, "le mini- Platon" est un être supérieur, à la fois intelligent et séducteur, mais qui, en bon Russe, a l’âme si noire qu’elle le pousse à s’autodétruire, à ne jamais rien faire d’autre que de s’enfoncer dans une culture de mort et à y entraîner tous ceux qui l’entourent.

Dans son premier acte, Tchekhov décrit l’univers compliqué dans lequel gravite Platonov. Il s’agit, comme souvent dans cette pièce de facture encore malhabile, d’une longue exposition des enjeux qui mobilisent chacun des personnages, et notamment de leur rapport respectif à Platonov.

Dans la version qu’il propose, Rodolphe Dana ne cherche pas à casser ce début laborieux. Dans un décor unique, plutôt terne qu’inspiré, il s’attache à décrire les relations entre la douzaine de personnages qui forment l’entourage de Platonov.

L’objectif est atteint. Comme Benjamin Porée, qui avait monté "Platonov" aux Ateliers Berthier il y a quelques mois, Rodolphe Dana a choisi la traduction de la pièce de Tchekhov d’André Markowicz et Françoise Morvan.

Mais, une fois ce long moment d’exposition passé, on n’a plus l’impression d’entendre le même texte. A la rigueur un peu guindée du travail de Benjamin Porée, Rodolphe Dana substitue un "Platonov" plus déjanté, "farcesque" et foutraque. Dans le rôle de la Générale, Emmanuelle Devos fait alors preuve de toute la fantaisie qu’on lui connaît.

Cela au prix de coupes dans les dialogues, qui font plus "mots d’auteur" que répliques de Tchekhov. Si l’adaptation du texte par Rodolphe Dana et Katja Hunsiger amuse franchement, par moments, c’est hélas aux dépens de la cohérence de l’œuvre et ce "fou de Platonov" n’a pas le relief attendu.

Plus lâche que brillant, plus bête de sexe que séducteur, il est interprété par Rodolphe Dana plus en ahuri qu’en sujet habité par un terrible désespoir métaphysique. Dès lors, "Platonov" se termine par la relation scrupuleuse d’un fait-divers à l’issue inévitable.

Dans la version de Benjamin Porée, on avait trouvé que Joseph Fourez était un Platonov trop fragile. Celui qu’a imaginé Rodolphe Dana pourrait paraître plus consistant, mais il a l’inconvénient de ne jamais susciter d’émotion comme parvenait à le faire Joseph Fourez.

Dommage car le Collectif Les possédés qui est derrière le projet dirigé par Rodolphe Dana rassemble sur scène une douzaine d’acteurs tous excellents.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=