Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Someone you love
Pernille Fischer Christensen  janvier 2015

Réalisé par Pernille Fischer Christensen. Danemark. Drame. 1h35 (Sortie le 21 janvier 2015). Avec Mikael Persbrandt, Trine Dyrholm, Eve Best, Birgitte Hjort Sørensen, Sofus Rønnov et Lourdes Faberes.

Thomas Jacob est une rock star d'origine scandinave. C'est déjà en soi tout un programme, mais alors qu'il vit à Los Angeles, il décide de revenir au Danemark pour enregistrer un nouveau disque.

Ce retour aux sources, dicté par un vide existentiel qu'il comble dans l'alcool, va s'avérer à la fois périlleux et rédempteur. Thomas, en effet, fait face à une réalité oubliée,l'existence de sa fille, et à une réalité nouvelle, l'existence d'un petit-fils.

On pourrait être au tréfonds des clichés sur pellicule glacée, Pernille Fischer Christensen, dont "Someone you love" est le quatrième long métrage, parvient à éviter cet écueil et à donner corps à une histoire dominée par la haute stature de Mikael Persbrandt, que les amateurs de Peter Jackson reconnaîtront comme le personnage de Beorn dans la trilogie du "Hobbit".

Beau barbu ténébreux et tatoué, totalement crédible en rock star alors qu'il n'avait jusqu'à lors jamais chanté, il joue à la perfection l'homme dévoré par une fêlure intérieure qui le pousse à se cacher derrière une carapace d'odieux personnage, égocentrique, injuste avec ses proches et autodestructeur.

"Someone you love", titre de la chanson qui sera son renouveau, est une ballade qui ressemble à un titre de Leonard Cohen. Mikael Persbrandt a une belle voix rauque assez proche de celle du grand chanteur canadien, avec un petit quelque chose aussi de Nick Cave.

Avec de tels atouts, plus une photo exceptionnelle de Laust Trier Mork, digne de celle dess grands chefs opérateurs scandinaves, "Someone you love" de Pernille Fischer Christensen dissipe vite les soupçons qui commençaient à poindre : non, son film n'est pas un mélo chic.

Quand Thomas Jacob se retrouve en présence de son petit-fils et qu'il doit choisir entre s'en occuper ou l'abandonner pour reprendre sa vie vide de sens, elle n'oblige pas Noah, l'enfant, à séduire son grand-père. Au contraire, s'il porte un temps tout le malheur du monde sur lui, il n'est jamais dans le pathos. Pas question ici de sombrer dans "Le vieux rocker et l'enfant".

"Someone you love" de Pernille Fischer Christensen a un ton à lui, une musique personnelle qui reste en tête pour montrer avec simplicité la naissance d'un sentiment entre un homme qui n'aime personne et un enfant qui n'a plus personne à aimer.

Curieusement, avec ce sujet apparemment sinistre, on a l'impression de faire un voyage dépaysant. Sans doute a-t-on très vite en soi la certitude que les vastes horizons dévastés laisseront la place à des cœurs enfin réchauffés.

 

 

 

 

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=