Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Discount
Louis-Julien Petit  janvier 2015

Réalisé par Louis-Julien Petit. France. Comédie. 1h45 (Sortie le 21 janvier 2015). Avec Olivier Barthelemy, Corinne Masiero, Pascal Demolon, Sarah Suco, M'Barek Belkouk, Pablo Pauly, Zabou Breitman et Francesco Casisa.

C'est le lot commune de chaque consommateur qui passe en caisse plusieurs fois par semaine. Faire face le plus souvent à des femmes qu'on croise et qu'on ne regarde pas. Sortir de ses poches des cartes de fidélité ou des bons de réduction. Profiter des promotions, sauter sur les soldes...

Cet univers familier cache souvent un monde impitoyable qui n'a pas beaucoup intéressé les cinéastes français, sans doute habitués à se faire livrer ou laissant la corvée des commissions à leur femme ou à leur femme de ménage...

"Discount" de Louis-Julien Petit comble donc un manque, surtout que le film situe son action dans le pire du pire de l'hyper : le hard discount. Et, pour en rajouter en horreur économique, il le fait à l'heure où les caissières vont devenir peu à peu des machines automatiques.

Menacés de disparaître, cinq caissiers et caissières décident d'un baroud d'honneur : se déjouant des caméras de surveillance, ils vont détourner les produits proches de la date de péremption, ne pas les rendre impropres à la consommation en les javellisant et organiser un marché solidaire pour les pauvres des pauvres, ceux pour qui le hard discount est au-dessus de leurs moyens.

"Discount" de Louis-Julien Petit est un film sur la solidarité, plein de bonnes intentions dans lequel circule un petit air libertaire.

Pour parvenir à convaincre plutôt qu'apitoyer, il a fait appel à d'excellents comédiens, dont évidemment Corinne Masério, dont personne n'a oublié la prestation dans "Louise Wimmer".

Certes, "Discount" n'a pas l'ambition de Cyril Mennegun mais, avec un manque de moyens presque aussi dramatique que celui de la population qu'il décrit avec empathie, il fait de son mieux.

On ne peut nier que le film connaît peu à peu un essoufflement, gagné qu'il est par le "syndrome Robin des Bois". Car, comme ses héros, le film est victime de leur réussite : que faire de personnages que leur révolte conduit à "voler les voleurs" et finit par enrichir ?

Alors qu'il pourrait partir dans l'utopie et refuser une fin réaliste, Louis-Julien Petit croit bien faire en ramenant tout le monde sur terre. Son scrupule scénarique le dessert et son absence de démagogie l'entraîne vers la pire des fins.

S'il s'était appelé Robert Guédiguian, il aurait réussi une pirouette à la "Marius et Jeannette" et emporté la conviction. Mais "Discount" de Louis-Julien Petit n'est pas l'oeuvre d'un rusé et crève de sincérité. Son demi-ratage en fait sa grandeur.

Il faut aller voir "Discount"et ne jamais oublier de sourire aux caissières des supermarchés... tant qu'il en reste encore...

 

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=