Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Belle au bois dormant
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  janvier 2015

Conte musical de Ottorino Respighi, livret de Gian Bistolfi, direction musicale de Vincent Monteil, mise en scène par Valentina Carrasco, avec Gaëlle Alix, Lamia Beuque, Kristina Bitenc, Marie Cubaynes, Francisco Gil, Peter Kirk, Jaroslaw Kitala, Sunggoo Lee, David Oller, Rocío Pérez et Nathanaël Tavernier.

Inutile de raconter en détail l'histoire de "La Belle au bois dormant". Le célébrissime conte de Charles Perrault est connu de tous. Moins connue est sa mise en musique en 1921 par Ottorino Respighi, un compositeur fortement inspirée par Rossini, pour un spectacle de marionnettes.

Sa musique mélodique, qualifiée par les spécialistes de "facile", a l'avantage de ne susciter aucune réticence, d'être immédiatement accepté par tous les spectateurs, même les moins mélomanes. Qu'elle soit ici chantée en français par de jeunes artistes lyriques qui font en sorte qu'on comprenne ce qu'ils chantent renforcera le sentiment d'être en territoire musical ami.

Au plaisir des oreilles s'ajoute celui des yeux grâce à une mise en scène tout en raffinement de Valentina Carrasco. Elle s'est entourée d'une équipe dont le maître mot est visiblement "couleur". Car, "La belle au bois dormant" est une succession de correspondances entre les couleurs musicales et les couleurs des décors, des lumières et des costumes.

Tout commence dans le vert d'une forêt, où derrière de fins rideaux s'agitent des créatures animales, comme une délicieuse grenouille, ou des jeunes femmes chantant sur des escarpolettes et pouvant pousser les notes la tête en bas. Puis l'on quittera la nature verte pour le château où dominent le rouge. Quand la Belle se sera piquée à sa quenouille, viendra le temps du blanc hivernal et au final, quand le baiser du prince la réveillera, le monde sera enfin joyeusement et amoureusement multicolore

Portant fièrement les inventifs et chatoyants costumes de Nidia Tusal, les chanteurs, jamais statiques et parfois même acrobates, parcourent une scène où le décorateur Carles Berga s'est plu à semer beaucoup d'éléments en tissus légers, tout cela savamment éclairé par les lumières de Peter Van Praet.

Jamais "conte de fée" ne porta mieux son nom que dans cette "Belle au bois-dormant" où tout cherche à être féerique. Dès lors, sous la baguette de Vincent Monteil, les musiciens de l'Opéra Studio de l'Opéra du Rhin donnent le la pour une représentation qui enthousiasmera petits et grands.

Car cette "Belle au bois dormant" a tout d'une bonne initiation à l'art lyrique. Les chanteurs, à l'image des deux fées - la gentille en bleue et la méchante en noire - dans des tenues et des maquillages très extravagants, interprètent vraiment leurs rôles, donnant du dynamisme et de l'entrain à ce conte musical exemplaire, à la fois épatant et brillant.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=