Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anna Christie
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  janvier 2015

Comédie dramatique de Eugene O'Neill, mise en scène de Jean-Louis Martinelli, avec Mélanie Thierry, Stanley Weber, Féodor Atkine et Charlotte Maury-Sentier.

Prix Nobel de littérature, père d'Oona, qu'il ne revît jamais après son mariage avec Charlie Chaplin, voilà ce qu'il reste plus ou moins dans la mémoire collective quand on évoque le nom d'Eugene O'Neill, auteur réaliste incarné par Jack Nicholson dans "Reds" le film de Warren Beatty, et dont les œuvres ne sont plus guère lues ou jouées.

Les cinéphiles se souviennent aussi que Greta Garbo incarna le personnage central de sa pièce "Anna Christie" dans le film de Clarence Brown, son premier film parlant.

C'est donc ce mélo maritime qu'ont ressuscité Jean-Louis Martinelli et Jean-Claude Carrière. Ce dernier a épuré ce drame en en faisant un affrontement intense entre Anna, son père Chris, et son soupirant, Matt. Mais ce trio est face à un adversaire redoutable, surhumain : la mer.

Comme Marius, le héros de la trilogie de Marcel Pagnol qui date de la même époque, le père d'Anna est attiré, hypnotisé, par cette maîtresse cruelle, plus envoûtante que tout, au point d'en oublier, à la mort de sa femme, l'existence de sa fille unique, Anna. Et ce qui devait arriver, advint : celle-ci, qu'il confia ou plutôt abandonna à des membres lointains de sa famille peu scrupuleux, prit le mauvais chemin, celui qui conduit à une mauvaise vie.

Luttant pour s'en extraire, Anna revient à New York pour retrouver son père. Mais la fatalité, évidemment la poursuit : elle tombe amoureux d'un marin qui veut l'épouser et doit lui avouer son passé...

Ce qui, aujourd'hui, ne poserait pas trop de problème, est en ces temps puritains où tout baigne dans un lourd climat de culpabilité judéo-chrétienne, un obstacle mélodramatique majeur pour des personnages frustes, monolithiques, "bruts de décoffrage".

Jean-Claude Carrière a bien compris que pour donner un sens moderne à ce drame, il fallait mettre l'accent sur ses personnages plutôt que sur son intrigue. Ainsi, il insiste sur le père d'Anna, parfaitement incarné par Féodor Atkine, alcoolique en plein remords, cherchant à gagner l'amour de cette fille qu'il n'a jamais connu.

Face à lui, Mélanie Thierry déploie un caractère bien trempé. Avec une pointe de gouaille, une belle énergie, un courage sans borne, elle emporte la conviction et domine ses deux "mâles" durs dans leurs corps mais dont les esprits sont amollis par la vie en mer.

Peut-être que Stanley Weber, trop beau, trop lisse, n'est pas assez cabossé pour renvoyer l'image d'un jeune marin totalement désemparé quand il apprend que celle qu'il aime est pareille à ces femmes qu'il possède dans chaque port.

Pourtant, le trio fonctionne et fait oublier un canevas narratif trivial. En se gardant de toute grandiloquence dans sa mise en scène, Jean-Louis Martinelli, avec en fond de scène une toile peinte évoquant le port de New York et ses gratte-ciels, travaille avec une simplicité presque ascétique cette histoire populaire.

Avec Jean-Claude Carrière, il cherche à travailler autant les cœurs que les âmes et y parvient dans une scène finale elliptique où il sait provoquer une belle émotion en se défiant du pathos partout présent dans ce mélo daté.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=