Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Casting sauvage
Galaad Hemsi  février 2015

Réalisé par Galaad Hemsi. France. Comédie. 1h15 (Sortie le 11 février 2015). Avec Soufiane Adjadji, Johnny Amaro, Michaël Bernadat, Sébastien Bidault, Régis Bocquet, Yannis Bougeard, Virginie Bracet Mike Brouche.

Voilà un film que l'on peut qualifier de "film expérimental populaire". Galaad Hemsi et ses co-auteurs Raphaël Delétang et Clément Vieu ont eu une idée originale qui, pour une fois, ne souffre pas d'être qualifiée d'originale : celui d'une fiction où toutes les scènes qui s'enchaînent sont des castings.

Ayant auditionné 300 acteurs, ils en ont gardé 80 pour interpréter les mêmes personnages à différentes périodes du film. Ainsi, il y a 35 acteurs qui jouent successivement Rémi, le héros du film.

Bien entendu, le spectateur lambda, celui qui n'aura pas lu le dossier de presse, ne comprendra pas tout de suite le principe. Il se peut même qu'il ne le comprenne jamais car s'ils s'imposent certaines contraintes, les auteurs du projet se permettent parfois de ne pas les respecter.

Ainsi, au départ, chaque scène est joué par "beaucoup" de Rémi et l'on se croit vraiment dans un casting et l'on s'imagine que l'on va voir peu à peu leur nombre décroitre. Et puis, comme dans une émission de téléréalité, on suppose qu'il ne devrait rester que quelques "finalistes". On peut penser qu'à ce moment du film vont apparaître les "casteurs", soit sur l'écran, soit en voix-off sur des essais, et qu'ils expliqueront alors ce qui motive leurs choix.

Mais, ce n'est pas ce qui se passe... Les castings se succèdent, toujours dans le même endroit, une espèce de grand hangar à l'intérieur duquel il n'y a pas vraiment de décors et peu d'objets, mais les acteurs jouent d'autres scènes.

Il faudra un certain nombre de ces scènes pour découvrir qu'elles sont tournées, même si elles se répètent plusieurs fois, dans l'ordre chronologique du film pour lequel a lieu le casting. Jamais, par exemple, on ne revient sur une scène après qu'on soit passé à la suivante.

Reste encore à comprendre que l'on va ainsi voir, casting après casting, le film dans son entier.

"Casting sauvage" de Galaad Hemsi nécessite donc d'avoir l'esprit joueur et il perd un peu d'intérêt quand le jeu est compris et ne se renouvelle plus assez.

Conçu par des jeunes gens qui ont pratiqué les castings, à la fois comme acteurs ou comme casteurs, le film cherche aussi, peut-être plus timidement, à s'interroger sur le pouvoir de celui qui peut faire rentrer ou pas dans le monde soit-disant magique des images, sur ce qu'un acteur peut ou non accepter pour avoir le rôle.

Une des belles scènes de casting du film repose sur l'éternelle question, qui ne se pose hélas la plupart du temps que pour les filles : faut-il ou non accepter de se déshabiller...

Dans "Casting sauvage", la scène est ambigüe jusqu'au bout : on ne sait pas si l'apprentie actrice est au courant de la problématique qu'on lui soumet ou si elle ne l'apprend qu'au moment où on l'y soumet.

Cet exercice de style complexe, cette mise en abyme sur le cinéma dans le cinéma, le casting dans le casting, n'est pas très convaincant. C'est sans doute une autre limite du film : il pose des problèmes que de jeunes cinéastes ou de jeunes acteurs ou actrices ne se poseront, et a fortiori ne résoudront, qu'après une longue expérience chez les professionnels de la profession cinématographique.

Qu'importe. "Casting sauvage" de Galaad Hemsi a du cran, du toupet. Que ce film qu'il faut aller voir ne soit pas totalement réussi est aussi le gage de sa sincérité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 décembre 2023 :The Fairytale of froggy's

Un titre en hommage à Shane McGowan disparu cette semaine après avoir vécu une vie comme s'il n'en avait qu'une et il avait sans doute bien raison. Et puis c'est bientôt noel, le temps des cadeaux alors voici notre sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique:

"Ego" de Claire Roignant
Hoorsees, Scap Fellas, Dalton, Kloé Lang, Metro Verlain, Gami, The Silver Lines ont sorti des clips, on jette un oeil
"Sait on jamais" de Jonathan Orland
"Come on & get it" de Judith Owen qui sera en concert à Paris le 8 décembre
"En attendant / Le retour à la plage" de Manhattan sur Mer
"Tenace, part 2" de Mass Hysteria
"Intérieurs" de Olivier Triboulois
"Gathered togheter" de Pop Crimes
"The journey, part 2" de The Kinks
"Place Vendôme" de Thomas Breinert
"Zodiac suite, Mary Lou Williams" de Umlaut Chamber Orchestra
"Bancal, partie 1" le nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
"Gaijin" de YGGL
"Another perfect day" de Motorhead
"Theatre of the absurd presents C'est la vie" de Madness
"Soleils noirs" de Les Marquises
petit coup d'oeil sur Frank Carter & the Rattlesnakes - Heeka - Johnnie Carwash - Venus Worship
"Ivresse de l'aube" de Benda Poupard & Jean-Michel Kim
"25 ans de live" de Babylon Circus

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :
"Neige" au Théâtre de la Colline
"Le pett livre d'Anna Magdalena Bach" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
et les spectacles déjà à l'affiche de décembre

Expositions :

des expositions-promenades avec :
en diaporama le parcours-visite de
"Jungle en voie d'illumination" au Jardin des Plantes avec le parcours-visite en diaporama et
"L'Art dans la nature - Dali" au Parc de La Villette avec le parcours-visite en diaporama

lecture avec :

"Frendo est vivant !" de Adam Cesare
"Hope" de Andrew Ridker
"L'armée rouge" de Jean Lopez
"10 août 1792, la défaite de la monarchie" de Clément Weiss
"Philippe VI, le premier des Valois" de Christelle Balouzat-Loubet
et toujours :
"L'enfant, le peintre et la mer" de François Place (qui fait écho au film de Barbet Schroeder)
"Jour J, bataille de Normandie" de Beoit Rondeau
"Choses dites" de Nancy Huston
"L'une ou l'autre" de Oyinkan Braithwaite
"La maison de la faim" de Dambudzo Marechera
"Les dernières pages" de Robert Goddard
"Métisse, et alors ?" de Patricia Houéfa-Grange
"Yoko Ono" de Julia Kerninon

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=