Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Betrand Belin
Les Etoiles  (Paris)  15 mars 2005

Auteur, compositeur de chansons et de musiques de spectacles et de films, interprète, Bertrand Belin vient de réaliser un très beau premier album qui se joue des rythmes et s'apparente à la variété poétique des belles années de la chanson française.

En février, un show case au Studio Acousti, en forme de mise en bouche de 5 titres, confirmait un talent singulier que plus d'uns souhaitaient voir s'exprimer en toute plénitude en concert. Il sont eu peu à attendre puisque Bertrand Belin donnait 3 concerts en cette mi-mars.

En première partie, en solo acoustique arrimé à sa guitare portée haut presque sous le menton, Nicolas Roudier, aux airs de fils de bonne famille, nous distille de petites chansons popisantes décalées d'une voix un peu monocorde.

Ensuite les musiciens, piano (Olivier Daviaud), batterie (Paul Jothy), violoncelle (Pierre Le Bourgeois) et deux violons (Anne Milliaud et Marwenn Kammarti), montent sur scène et s'accordent.

Bertrand Belin, costume un peu tirebouchonné, barbe de deux jours, regard d'ange et allure décontractée demande le la au public. Il enchaîne "Le colosse" et "Madeleine" et c'est parti.

Si l'on retrouve son écriture à la fois dépouillée et précieuse, les arrangements musicaux, sont nettement plus rythmés, entre swing et rock, donnant la mesure de sa maîtrise.

Bertrand Belin, visiblement content d'être sur scène, semble à l'aise ou du moins on perçoit nettement qu'il prend du plaisir, que la scène est son élément.

Il parle au public, galèje sur Brassens disant que la chanson "Le tatouage" sera la seule allusion à ce dernier parce que "elle est tatouage cette chanson" (jeu de mot approximatif avec "Elle est à toi cette chanson").

Les musiciens concentrés mais souriants, attentifs, lancent de fréquents regards vers Bertrand Belin qui, à la guitare dont il connaît tous les arcanes, mène la danse.

Il nous offre aussi quelques chansons en solo avec le piano ("J'en ai passé des nuits"), ou le violoncelle ("Mon frère se fiance demain"), avec un trio violoncelle/batterie/piano ("Lili et Maria"), décline en quasi-instrumental une chanson, embraye sur "Amoureux fou" et "Porto" et les autres titres de son album.

Final avec un invité aussi en la personne d'Acacio Andraçao qui chantera un couplet en portugais.

Ovation. Rappel. Deux chansons et deuxième rappel pour finir avec une chanson où les musiciens, complices, sont réunis autour de lui pour faire les chœurs. Salut final, tous ensemble.

Un univers musical singulier, un verbe poétique et un incontestable charisme sur scène. Trois atouts majeurs. Et un excellent concert qui consacre réellement un nouveau talent si l'on ne craignait pas d'user de ce terme un peu galvaudé en ce moment.

Pour rester dans les poncifs, la nouvelle scène française doit se méfier de Bertrand Belin. Comme il nous le dit, un album en 34 ans mais il n'y a que le premier pas qui coûte.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album éponyme de Bertrand Belin
Bertrand Belin en show case au Studio Acousti

Crédits photos : David (Plus de photos sur Taste of indie


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=