Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Max et Lenny
Fred Nicolas  février 2015

Réalisé par Fred Nicolas. France. Drame. 1h25 (Sortie le 18 février 2015). Avec Camélia Pand'or , Jisca Kalvanda, Adam Hegazy, Alvie Bitemo, Norbert Godji, Cathy Ruiz, Martial Bezot et Manelle Tighilt.

Il y a trois héroïnes dans "Max et Lenny" de Fred Nicolas. Lenny, la fonceuse, la rebelle, la taiseuse qui n'explose qu'en paroles rap. Max, la rieuse, la nonchalante courageuse qui s'occupe de sa grand-mère et de ses petits frères et sœurs, la sans papiers menacée d'un départ forcée.

Et puis, il y a Marseille, ville labyrinthe propice à l'amitié, aux courses folles, à la baignade dans les calanques, aux embrouilles et aux explosions de vie.

Quartiers Nord, trafic de drogue, misère sociale et rêve d'un autre monde où la Terre serait ronde, comme dit le chanteur, voilà ce qui se télescope dans "Max et Lenny" de Fred Nicolas.

Ici, il y a aura aussi de la chanson sortant des tripes d'une Camélia pas Jordana mais Pand'Or. De la musique hip hop brute de décoffrage à l'image de cette belle amitié entre la jeune Congolaise timide et la jeune Algérienne rentre dedans.

Dans son premier film, Fred Nicolas, qui a bien bourlingué dans le cinéma français, sait aller à l'essentiel et éviter la plupart des chausse-trapes du " film-banlieue". Pas question, par exemple, d'un simple face-à-face "Jeunes/Police".

Fred Nicolas et son scénariste François Bégaudeau, décrivent tout un tissu social d'éducateurs et de travailleurs sociaux qui « amortissent », même si tout cela est aléatoire et sujet à perpétuelle remise en question, les problèmes de Lenny, fille-mère, et de Max, chargée de sa petite famille perdue.

De ce film se dégage une formidable énergie jamais teintée de démagogie et l'on retiendra particulièrement la belle amitié qui transcende tout le reste entre deux filles guère gâtées par la vie.

À l'heure où la banlieue est commodément stigmatisée, "Max et Lenny" de Fred Nicolas est un film pétri de générosité, capable d'exalter de grands sentiments sans pour autant sombrer dans l'idéalisation d'un univers où rien n'est évident.

Porté par le jeu intense de Camélia Pand'Or, qui éclate à l'écran et qui est à l'aube d'une grande carrière, cette virée dans un Marseille, bruissant de diversité, jamais enfermé dans les clichés, convainc.

Dès lors, on a le cœur un peu gros quand Fred Nicolas et François Bégaudeau choisissent une fin réaliste plutôt qu'un happy end pour ce qui est, plus qu'une page sociologique, le récit d'une belle histoire d'amitié.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mars 2023 : Motion de culture

Tout fout le camp en ce moment. En attendant des jours meilleurs, accrochons nous et noyons notre chagrin dans la culture !Cc'est parti pour le sommaire de la semaine en commençant par le replay de la 63eme Mare Aux Grenouilles.

Du côté de la musique :

"Your mother should know, Brad Mehldau plays the Beatles" de Brad Mehldau
"Soul tropical" de David Walters
"Embers" de Embers
"Le courage" de Julie Rey et Adrien Desse
"Nuit blanche" de Anodine
"Désequilibre" de Bilbao Kung Fu
"Elements" de Foehn
"La Sagrada" de Natalia Doco
"Red cloud" de Red Cloud
"Isla" de Simon Moullier
et toujours :
"Sound of Eymet" de Adrien Chicot
"O futuro é mais bonito" de Anna Setton
"Vertigo" de Bipolar Club
"W.A. Mozart : The prussian quartets" de Chiaroscuro Quartet
"Principia" de En Attendant Ana
"Charivari" de Marcel
"111" de One Shot
"A very big lunh" de Papanosh
"Brothers & Sisters" de Steve Mason
"Screamers" de Treponem Pal

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Dans la solitude des champs de coton" à l'Espace Cardin
"House" au Théâtre de la Colline
"Oeuvrer son cri" au Théâtre de la Cité Internationale
"Le silence et la peur" au Théâtre de la Colline
"Tom na Fazenda" au Théâtre Paris-Villette
"Petites histoires de la démesure" au Théâtre Les Déchargeurs
"Apocalipsync" au Théâtre du Rond- Point
"Weber à vif" à La Scala
"HPNS" au Théâtre La Reine Blanche
"Marée haute" au Théâtre Le Lucernaire
"Rémi Larrousse - Confidences d'un illusionniste" au Théâtre Le Lucernaire
"Opération Kortex" à La Folie Théâtre
"Patricia Lelouebec - Sauver le monde" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Langue des Cygnes au Théâtre 71 à Malakoff
les reprises :
"Nagasaki" au 100ECS
"Maupassant, Octave et moi" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Maya, une voix" au Lavoir Moderne Parisien
"Al Atlal, chant pour ma mère" au Théâtre 14
et une sélection des autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Giovanni Bellini - Influences croisées" au Musée Jacquemart-André
dernière ligne droite pour :
"Capitales" à l'Hôtel de Ville de Paris
"Yves Klein intime" à l'Hôtel de Caumont
et les autres expositions à l'affiche

Lecture avec :

"Les nageurs de la nuit" de Tomasz Jedrowski
"Les grands ministres de Habsbourg" de Jean Paul Bled
"Le petit roi" de Mathieu Belezi
"Il ne doit jamais rien m'arriver" de Mathieu Persan
et toujours :
"Un paradis en enfer" de Rebecca Soinit
Rencontre avec Taous Merakchi & Da Coffee Time
"Coven" de Taous Merakchi & Da Coffee Time
"Les autres gens ne sont pas des gens comme nous" de J.M. Erre
"Le passager" de Cormac McCarthy
"La guerre sainte de Poutine" de Sébastien Boussois & Noé Morin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=