Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Things people do
Saar Klein  février 2015

Réalisé par Saar Klein. Etats Unis. Thriller. 1h50 (Sortie le 18 février 2015). Avec Wes Bentley , Jason Isaacs, Vinessa Shaw, Haley Bennett, Audrey Walters, Chad Brummett, Sam Trammell et Beth Bailey.

Monteur attitré de Terrence Malik, Saar Klein signe avec "Things people do" un premier film qui renoue avec une longue tradition un peu oublié du cinéma américain, celle qui s'intéresse à l'homme moyen américain, le montre dans son milieu et, quoi qu'il lui arrive socialement ou mentalement, ne le transforme pas en chauffeur de taxi assassin ou en pédophile décomplexé.

Saar Klein s'inscrit dans la lignée humaniste de Frank Capra et de George Cukor, pas dans celle transgressive de Todd Solondz ou des frères Coen.

Bill, bon père et bon mari, col-blanc consciencieux, préoccupé par la qualité de l'eau de sa piscine, est congédié du jour au lendemain. En dérive, genre "il ne rentre pas ce soir", il va tenter de préserver les apparences. Puis, peu à peu, il va se radicaliser en commettant des "braquages" plus maladroits les uns que les autres.

Wes Bentley, visage lisse, très expressif dans l'inexpressif, que l'on a vu récemment dans "Pioneer" d'Erik Skjoldjaetg, était idéal pour incarner ce "Monsieur tout-le-monde" qui découvre l'envers du rêve américain.

Avec son bas sur le visage et son pistolet en main, le voilà donc passant de l'autre côté du miroir. Criminel à la petite semaine, il ne revendique aucune vengeance sociale, mais justifie inconsciemment ses actes en s'en prenant à des "méchants", comme ce commerçant macho qui maltraite son employée. Bill ne remet pas en cause le fondement majeur de la société américaine, la question du "bien et du mal", mais en déplace la frontière.

Tout dans "Things people do" de Saar Klein est une exploration très aigüe des codes fondamentaux de la société américaine. On y observe ce qu'est un couple et comment les questions matérielles interfèrent dans sa solidité. On y perçoit comment l'argent, la position sociale, les apparences, oblitèrent le regard des uns sur les autres, à commencer par celui des enfants sur leurs parents.

Curieusement, Saar Klein et son co-scénariste Joe Conway laissent à penser que la valeur américaine la moins frelatée est l'amitié, mais avec un subtil distinguo entre la camaraderie héritée de la routine, comme ici Bill et ses copains de bowling, et celle qui naît d'une certaine fraternité dans les épreuves de la vie.

Si Bill continuera, malgré le chemin socialement suicidaire qu'il emprunte un moment, à rester dans le cercle dans lequel demeurent les "bons" américains, c'est grâce à son copain flic, superbement incarné par Jason Isaacs. Ce dernier, portant les stigmates d'un divorce qui l'a rendu alcoolique, lui apprendra même qu'il vaut mieux porter la culpabilité d'une injustice que de quitter ce cercle vertueux où Dieu bénit l'Amérique.

Riche en détails bien vus sur la classe moyenne américaine, "Things people do" de Saar Klein n'est pas une descente en flammes de "l'American way of life", mais il montre comment ce monde idéalisé jadis est pétri de contradictions qui vont peut-être en venir à bout. Il sous-entend aussi qu'il est désormais beaucoup plus facile d'en être exclu.

Formellement très réussi et maîtrisé, ce premier film sait osciller entre une description jamais schématique de ses personnages et un climat soudain menaçant, presque étrange, où tout pourrait arriver. Se refusant au pire, Saar Klein mène à bien cette étude sociale qui paraît modeste mais qui est, finalement, une des premières vraies incursions dans l'Amérique blanche de l'ère Obama.

Tout cela fait de "Things people do" de Saar Klein un film passionnant, à la fois épuré dans sa forme et foisonnant dans son contenu. Une réussite qui devrait conduire Saar Klein à délaisser le montage pour la réalisation.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été

L'été approche et avec lui la pénurie de sorties en tout genre mais d'ici là, on fait le plein !.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché
et toujours :
"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets

Au théâtre :

les nouveautés :

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=