Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce De l'autre côté de la porte
Laurence Thrush  mars 2015

Réalisé par Laurence Thrush. France. Drame. 1h40 (Sortie le 11 mars 2015). Avec Kenta Negishi, Kento Oguri, Masako Innami, Sadatsugu Kudo, Go Furusawa, Sohko Kanou, Kanae Matsumura et Karin Yamashita.

Laurence Thrush est un metteur en scène britannique qui, pour son premier film, s'est intéressé à un phénomène typiquement japonais : les hikikomoris.

Concernant plus d'un million de jeunes, de manière plus ou moins grave, il peut se traduire approximativement par la formule "retrait de la vie sociale".

En bref, les jeunes gens, le plus souvent des adolescents, décident de rester à la maison, enfermés dans leurs chambres, souvent à ne rien faire. Cela peut durer des années les excluant de facto de cette concurrence acharnée pour les meilleurs places qui caractérisent l'organisation sociale japonaise. Une fois "guéris", ce sera de toute façon pour les jeunes frappés par le phénomène une vie en bas de l'échelle, une vie hors du modèle japonais.

Au lieu de passer par la voie du documentaire, Laurence Thrush a préféré construire une fiction avec des acteurs non professionnels autour du cas de Hiroshi, jeune garçon à lunettes, que rien ne différencie du petit japonais moyen. Certes, sa cellule familiale paraît peu solide avec un père très peu empathique qui va d'ailleurs profiter de la situation pour divorcer.

Comment Hiroshi a-t-il été gagné par le phénomène ? Que s'est-il passé ? Quel a été l'élément déclencheur de la crise ? S'agit-il d'une révolte adolescente ?

On suit d'abord la vie quotidienne de la famille Okada et rien ne semble annoncer le mal qui frappe Hiroshi que l'on voit prendre son petit-déjeuner, puis aller à l'école avec son petit frère . Bien sûr, il ne paraît pas un étudiant très vaillant, et ne semble pas très concerné par les activités scolaires. Mais de là à déserter l'école puis à se recroqueviller dans son antre...

Fin observateur, cinéaste jamais plan plan, Laurence Thrush s'est attaché à décrire par petites touches la vie des Okada. De surcroît, il bénéficie d'un noir et blanc magnifique concocté par son chef opérateur, Gary Young, qui donne au film une espèce d'intemporalité, un sentiment d'irréalité qui rend encore plus inouïe la maladie d'Hiroshi.

Dans la seconde partie de "De l'autre côté de la porte", les parents décident de faire appel à un "spécialiste" de la "déprogrammation" des hikikomoris, Sadatsugu Kudo. Jouant son propre rôle, celui-ci rayonne à l'écran et fait découvrir la structure où il tente de réadapter des jeunes gens. Ayant accepté de s'y rendre après que Sadatsugu Kudo a usé de mille stratagèmes pour l'en convaincre, Hiroshi est confronté avec d'autres adolescents vivant à des degrés divers la même expérience que lui. On découvrira notamment que le phénomène touche aussi les jeunes japonaises.

"De l'autre côté de la porte" de Laurence Thrush est une étude sensible d'un mal étrange. Le réalisateur réussit à ne pas tomber dans "le documentaire fictionné" et le fait qu'il ne soit pas Japonais ne se sent jamais.

Grâce à lui, on aura découvert ce que sont les hikikomoris. Reste désormais à savoir s'il n'y a pas en France une pathologie voisine que l'on ignore faute de cinéastes pour s'y intéresser ou s'il y a un risque qu'elle puisse s'implanter dans l'hexagone.

Dans tous les cas, "De l'autre côté de la porte" de Laurence Thrush mérite d'être vu.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=