Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce De l'autre côté de la porte
Laurence Thrush  mars 2015

Réalisé par Laurence Thrush. France. Drame. 1h40 (Sortie le 11 mars 2015). Avec Kenta Negishi, Kento Oguri, Masako Innami, Sadatsugu Kudo, Go Furusawa, Sohko Kanou, Kanae Matsumura et Karin Yamashita.

Laurence Thrush est un metteur en scène britannique qui, pour son premier film, s'est intéressé à un phénomène typiquement japonais : les hikikomoris.

Concernant plus d'un million de jeunes, de manière plus ou moins grave, il peut se traduire approximativement par la formule "retrait de la vie sociale".

En bref, les jeunes gens, le plus souvent des adolescents, décident de rester à la maison, enfermés dans leurs chambres, souvent à ne rien faire. Cela peut durer des années les excluant de facto de cette concurrence acharnée pour les meilleurs places qui caractérisent l'organisation sociale japonaise. Une fois "guéris", ce sera de toute façon pour les jeunes frappés par le phénomène une vie en bas de l'échelle, une vie hors du modèle japonais.

Au lieu de passer par la voie du documentaire, Laurence Thrush a préféré construire une fiction avec des acteurs non professionnels autour du cas de Hiroshi, jeune garçon à lunettes, que rien ne différencie du petit japonais moyen. Certes, sa cellule familiale paraît peu solide avec un père très peu empathique qui va d'ailleurs profiter de la situation pour divorcer.

Comment Hiroshi a-t-il été gagné par le phénomène ? Que s'est-il passé ? Quel a été l'élément déclencheur de la crise ? S'agit-il d'une révolte adolescente ?

On suit d'abord la vie quotidienne de la famille Okada et rien ne semble annoncer le mal qui frappe Hiroshi que l'on voit prendre son petit-déjeuner, puis aller à l'école avec son petit frère . Bien sûr, il ne paraît pas un étudiant très vaillant, et ne semble pas très concerné par les activités scolaires. Mais de là à déserter l'école puis à se recroqueviller dans son antre...

Fin observateur, cinéaste jamais plan plan, Laurence Thrush s'est attaché à décrire par petites touches la vie des Okada. De surcroît, il bénéficie d'un noir et blanc magnifique concocté par son chef opérateur, Gary Young, qui donne au film une espèce d'intemporalité, un sentiment d'irréalité qui rend encore plus inouïe la maladie d'Hiroshi.

Dans la seconde partie de "De l'autre côté de la porte", les parents décident de faire appel à un "spécialiste" de la "déprogrammation" des hikikomoris, Sadatsugu Kudo. Jouant son propre rôle, celui-ci rayonne à l'écran et fait découvrir la structure où il tente de réadapter des jeunes gens. Ayant accepté de s'y rendre après que Sadatsugu Kudo a usé de mille stratagèmes pour l'en convaincre, Hiroshi est confronté avec d'autres adolescents vivant à des degrés divers la même expérience que lui. On découvrira notamment que le phénomène touche aussi les jeunes japonaises.

"De l'autre côté de la porte" de Laurence Thrush est une étude sensible d'un mal étrange. Le réalisateur réussit à ne pas tomber dans "le documentaire fictionné" et le fait qu'il ne soit pas Japonais ne se sent jamais.

Grâce à lui, on aura découvert ce que sont les hikikomoris. Reste désormais à savoir s'il n'y a pas en France une pathologie voisine que l'on ignore faute de cinéastes pour s'y intéresser ou s'il y a un risque qu'elle puisse s'implanter dans l'hexagone.

Dans tous les cas, "De l'autre côté de la porte" de Laurence Thrush mérite d'être vu.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=