Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce El Evangelio de la Carne
Eduardo Mendoza de Echave  mars 2015

Réalisé par Eduardo Mendoza de Echave. Pérou. Drame. 1h50 (Sortie le 25 mars 2015). Avec Giovanni Ciccian Lucho Cáceres, Víctor Prada, Gianfranco Brero, Norma Martinez, Ebelín Ortiz et Aristoteles Picho.

Thriller convaincant ayant pour cadre Lima, la capitale du Pérou, "El Evangelio de la Carne" d’Eduardo Mendoza est une plongée sanglante dans une des rares sociétés sud-américaines qui ne s’est jamais émancipée de la tutelle du FMI et des ultra-libéraux.

Le pays de Mario Vargas Llosa tel qu’il est ici décrit additionne les malchances et est la proie de trois religions : le catholicisme, le football et le dollar-roi.

Tous les personnages dont les destins s’entremêlent dans ce film "chorale" seront les victimes et les serviteurs de l’une de ces trois superstitions.

Dans son film, Eduardo Mendoza n’essaie pas de charger la barque. Il montre des personnages qui cherchent par amour ou par fraternité à trouver l’argent nécessaire à un proche pour le sauver de la mort ou de la prison. Leurs mauvaises actions ne sont jamais intentionnelles, jamais mues par la cupidité et il n’est pas question pour le cinéaste de céder au spectaculaire, à l’outrance.

S’il peut, comme Abel Ferrara, multiplier les références à une religiosité extrême, il n’y a chez lui aucun esprit de transgression ni volonté sacrilège.

Constat accablant, description implacable d’un monde où l’espoir s’écrit toujours en noir, "El Evangelio de la Carne" d’Eduardo Mendoza pourrait se résumer à ces scènes où l’on suit des combats clandestins de boxe dans lesquels les protagonistes se frappent presque à mort dans un espace exigu et grillagé.

Si le monde en action est franchement "macho" avec ses supporters prêts à en découdre avec ceux de l’équipe adversaire, ses policiers plus ou moins corrompus face à une délinquance multiforme découlant d’une société sans filet social où il faut des dollars US pour pouvoir se faire soigner, les femmes sont plus souvent des "Mater dolorosa", des femmes malades ou suicidaires que des objets de désir.

La société péruvienne paraît exsangue. Ses citoyens, inhibés de culpabilités diverses, risquent d’être encore longtemps soumis à toutes ces passions mortifères recensées par le film.

Authentiquement péruvien, "El Evangelio de la Carne" d’Eduardo Mendoza n’appartient pas à cette catégorie trop répandue de films des pays tiers destinés avant tout à conquérir un public occidental. On en appréciera que davantage ce moment passionnant passé à Lima.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=