Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fredda
Le chant des murmures  (Traffix Music)  septembre 2014

"J’ai envie, pour cet album, de ne faire confiance qu’aux chansons, de lâcher prise, de privilégier mes émotions, et quelle que soit la manière dont nous l’enregistrerons, quelque soit son costume, un album reste et restera toujours des chansons." dit Fréderique Dastrevigne, renommée Fredda pour nos tympans.

Elle n’en est pas à son premier coup d’essai, donc c’est le moment choisi pour ressortir la phrase en carton : ceci est l’album de la maturité… hi hi hi. En plus, je n’en sais rien puisque c’est notre première rencontre. Donc un peu son premier album pour moi. Et comme toutes les séries, c’est le premier qu’on écoute qui se trouve être notre favori.

Une douce musique empreinte de froufroutements, de percussions romantiques, de cordes enjôleuses et de mots en forme de messages de son cœur à ces cœurs sur des touches passionnées. La voix est murmurée, soufflée, doublée, vibrante et caressante, pas de cri, pas de larme. Juste les frissons d’une "souffleuse de nuages" ("Jardins déserts").

En collaboration avec son compagnon et arrangeur Pascal Parisot, le chanteur guitariste Sammy Decoster et Jean-Baptiste Brunhes au son. Le concept est simple : enregistrement laboratoire. Le dernier album était un enregistrement live, celui-ci contiendra l’intimité d’un studio. Chacun joue séparément de son instrument (piano, guitare, truc qui fait ting et batterie au plumeau), les voix enregistrées à part, tout est assemblé ensuite. Fredda est ainsi sa propre choriste, ses compagnons l’entourant de leurs instruments, créant une ambiance feutrée et personnelle.

Elle me fait penser à Françoise Hardy. Toute douce et mélancolique. Le sourire rare et la voix douce. Romantique et pudique. Nostalgique ("Quand j’étais une jeune fille"), ou son passé qui frémit d’avoir aimé avec la candeur de la jeunesse. Amoureuse dans "Chant du retour", "J’entends dans le vent comme un bruit sourd fêtant le grand retour de l’amour". Rêveuse dans "Le village", "longtemps après l’avoir quitté, j’ai gardé l’empreinte de ses baisers".

Certainement destinée aux sentiments féminins, l’album est aussi un guide de la femme à l’usage des hommes qui souhaitent les comprendre. Une femme, ça aime au premier regard et pour toujours. Une femme espère toujours que ça ira mieux demain. Une femme ne croit pas qu’un adieu soit définitif. Une femme transige, tergiverse, séduit et imagine. Fredda chante la femme pas encore louve, détachée de la possession, la grande sentimentale.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Land de Fredda
La chronique de l'album Bisolaire de Fredda

En savoir plus :
Le Myspace de Fredda
Le Facebook de Fredda


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=