Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Autour de ma pierre il ne fera pas nuit
Ciné XIII Théâtre  (Paris)  mars 2015

Comédie dramatique de Fabrice Melquiot, mise en scène de Sébastien Bonnabel, avec Eric Chantelauze, Philippe de Monts, Florent Chesné, Barbara Le Toux, Marie Hennerez et Kevin Rouxel.

"Autour de ma pierre il ne fera pas nuit" est un spectacle à l'image de son titre, un peu déroutant. On y retrouve deux frères, Dan et Yvan, le rockeur et le rêveur qui profanent des tombes pour dépouiller les cadavres tout en rêvant de se carapater en Suisses.

Une nuit, "That night", tout tourne mal et commence alors un ballet surréaliste autour de la tombe de Dan. Son père, Lullaby le travelo moitié ivre depuis la perte de sa femme et qui hurle que Dieu est mort, son ex Dolores, enceinte de sept mois et qui s'habille en mariée en espérant que ça le fera "réagir",

Yvan bien sûr et sa fiancée Laurie qui ne réalisent pas trop ce qui se passe du haut de leur 16 ans. Là dessus passe Juste, le poète alsacien maudit, qui cherche des filles pour plaisanter et complète la panoplie des accidentés de la vie qui sont venus s'échouer autour de cette pierre où on ne sait plus bien qui est mort qui est vivant.

L'absurde prend le pas sur l'émotion qui devrait étreindre tout ce petit monde mais n'arrive pas à dépasser les barrières des corps et des situations. Alors quand les mots ne veulent plus rien dire ce sont les chansons de Elvis qui prennent le relais, jouées à la guitare par le musicien Renaud Castel et chantées à capella par les comédiens.

Le texte de Fabrice Melquiot aborde des sujets universels tel que le mal, la mort, la perte, le désir, sans manichéisme et croque des personnages déboussolés avec beaucoup de tendresse et d'humanité.

La mise en scène de Sébastien Bonnabel cherche à faire tomber le 4ème mur en prenant le public à partie à de nombreuses reprises, les comédiens allant et venant entre la scène et la salle. Le plateau, sans décor, est structuré par un jeu de rideaux qui crée différents espaces de jeu, permettant d'évoquer flash-back et changement d'univers de manière assez rapide.

Eric Chantelauze incarne un Lullaby juste et émouvant tandis que Florent Chesné, en Juste le poète, apporte une note humoristique et décalé fraîche. Philippe de Monts quand à lui campe un Dan trouble, auquel on a du mal à s'attacher.

Malgré son originalité, son caractère résolument vivant, musical, absurde et décalé et sa volonté d'aller chercher le spectateur, la pièce peine à émouvoir par lamise à distance des sentiments. Les intermèdes musicaux, si ils sont plaisants et participent à l'univers rock n'roll construit par la troupe, permettent aux spectateurs de prendre la tangente.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=