Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Leopardi, il giovane favoloso
Mario Martone  avril 2015

Réalisé par Mario Martone. Italie. Biopic. 2h15 (Sortie le 8 avril 2015). Avec Elio Germano, Michele Riondino, Massimo Popolizio, Anna Mouglalis, Valerio Binasco, Paolo Graziosi, Iaia Forte et Sandro Lombardi.

Après Turner ("Mr Turner" de Mike Leigh), Tchekhov ("Anton Tchekhov 1890" de René Féret), c'est au tour d'un autre "grand artiste" européen, Giacomo Leopardi, de faire l'objet d'une "biographie filmée" et d'ainsi de légitimer de ce côté-ci de l'Atlantique un genre au départ purement étasunien.

Pour les Italiens, Leopardi est un grand poète et un essayiste incontournable. Il n'en est, hélas, pas de même pour les autres Européens.

"Leopardi, il giovane favoloso", le film de Mario Martone, s'il n'était pas une œuvre de grande qualité, aurait déjà eu au moins le mérite de le faire connaître. Car il trace le parcours douloureux d'un être exceptionnel dont le génie devait constamment composer avec la maladie. Vie brève, vie intense, que la vie de cet homme à la recherche de la lumière pour réchauffer son corps et illuminer son âme.

Pour retracer la vie du poète rendu "bossu" par son mal, Mario Martone, dont certains n'auront pas oublié "Mort d'un mathématicien napolitain" son film le plus célèbre, a eu la très bonne idée de s'attacher les services de Renato Berta, pour une photographie exceptionnelle, et d'Elio Germano, pour une incarnation qui va jusqu'à l'abnégation de l'auteur des "Chants".

Traversée Nord-Sud de l'Italie vers le soleil et loin de l'ire que peut susciter ses écrits, la vie de Leopardi se décline parfaitement dans la palette savante des lumières de Renato Berta.

De la douce Toscane pastel au sud napolitain où explose, comme le Vésuve, les couleurs vives, aucun plan n'est pas signifiant de beauté. Rarement dans le cinéma contemporain, l'écrin formel n'aura été aussi important pour faire comprendre l'intérieur d'un personnage, pour montrer combien Leopardi, si fragile si délicat, rayonnait intensément à la fois par son être et par sa pensée.

Elio Germano, sans aucune outrance, passe du jeune homme prometteur, à qui tout aurait pu sourire des choses de l'esprit aux plaisirs de la chair, au précoce moribond difforme. Particulièrement saisissante dans sa cruauté sombrement carminée, sera la scène où il hante les bas-fonds napolitains, avec ses bordels troglodytes et ses prostituées qui renvoient toujours au "Satyricon" fellinien

Martone s'inscrit alors dans la tradition perdue du grand cinéma italien. Le climat de Naples en plein choléra n'est pas sans analogie avec celui créé par Visconti pour l'épidémie de "Mort à Venise".

Ce qui n'aurait pu être qu'une vision intimiste de Leopardi, centrée sur son amitié avec Antonio Ranieri et leurs passions romantiques pour de belles femmes délicates, gagne en ampleur. C'est tout le bruissement d'une Italie en devenir parcourant l'oeuvre du poète qui se lit dans ce film vraiment réussi, un film qui dégage une sérénité émouvante qu'il fait bon partager.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=