Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Cercle des utopistes anonymes
Grand Parquet  (Paris)  avril 2015

Spectacle écrit par Eugène Durif, mise en scène de Jean-Louis Hourdin, avec Stéphanie Marc, Eugène Durif et Pierre-Jules Billon.

L'utopie est-elle encore au coin de la rue ? Rituelle question qu'on ne se pose hélas plus à l'ère où les réalistes ont tué les derniers rêveurs qui voulaient toujours changer la vie.

Si l'on dit à Eugène Durif que l'An 01 est quadragénaire et que Gébé est au purgatoire, il doit froncer le sourcil et sortir ses bristols où il a accumulé les citations imparables pour réveiller les ardeurs philosophiques de son public.

Dans "Le Cercle des utopistes anonymes", tout est dans le mot, toujours dans le mot, mais chaque mot est prononcé avec bienveillance par Eugène, Pierre et Stéphanie. Les paroles, ici, ne s'envolent pas. Elles se déposent, se sédimentent pour construire en commun non pas un mur, une tour, un symbole grandiose, mais une invisible maison du bonheur.

Les phrases s'enchaînent, venant d'Eugène ou picorés ça et là.... Le "Bakounine, camarade vitamine" de Léo Ferré devient "Lénine, camarade emphétamine". Plus dans le détournement ou l'hommage que dans le pillage, Eugène Durif fait sien les esprits d'Alphonse (Allais) ou de Jean-Luc (Godard).

Ponctué par des "p'tites chansons" composées par Pierre-Julie Billon, chargé dans le spectacle d'être celui qui, par principe, n'est jamais d'accord avec les affirmations, "Le cercle des utopistes anonymes" est une auberge espagnole universelle, riche de chaleur humaine et de fraternité animale.

Dans cette équipée pleine d'oxymores, les idées ne sont pas numérotées. Elles fusent, exposées comme des bulles de savon qui explosent doucement, sans chercher à se faire concurrence ni à triompher les unes des autres.

Dans sa mise en scène, Jean-Louis Hourdin a posé au centre de la scène un rideau de théâtre derrière lequel peut se trouver un trou métaphorique ou celle qui va perturber le "pour", assis à sa table de pensée, et le "contre" posé derrière son clavier.

C'est évidemment "la" femme qui fait office de troisième larron chargée de dire les textes. Stéphanie Marc apporte une flamme pétillante et poétique, monte parfois sur les casiers à bouteilles qui parsèment la scène, indiquant peut-être que le vin de l'esprit a déjà coulé à flots et que l'ivresse de la répartie est au bout du voyage.

Si l'on découvre pour la première fois l'univers d'Eugène Durif, il est possible que l'on soit un temps dérouté par sa gentille loufoquerie et que l'on trouve dommage de ne garder qu'un vague écho de toutes ces formules brillantes jetées en pâture à des oreilles qui n'en retiennent que l'écume.

Les autres, les aficionados, s'imbibent de sa douce voix qui sait ce qu'elle veut dire. Ils n'ignorent pas qu'ils peuvent la retrouver dans ses écrits et qu'elle a la vertu de conduire, sinon à la sagesse, du moins à prendre le chemin qui mène à celle-ci.

"Le cercle des utopistes anonymes" se déguste en bonne compagnie. Mine de rien, ce que propose Eugène Durif est un hymne fragile à la sérénité, à la vie et à l'amour.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=