Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zaneta
Petr Vaclav  mai 2015

Réalisé par Petr Vaclav. France/République tchèque. Drame. 1h43 (Sortie le 6 mai 2015). Avec Klaudia Dudová, David Ištok, Milan Cifra et Mária Zajacová.

Ce n'est pas sur des terres plaisantes et balisées que Petr Vaclav va emporter son spectateur. Ce ne sera pas non plus un voyage pavé de bonnes intentions. Pas question encore de se complaire dans le sordide, ni d'évoquer une misère fatale frappant des sans-espoirs.

"Zaneta" de Petr Vaclav est une œuvre forte, dure, qui sent la vérité comme ses personnages sentent la misère. Documentaire joué par des non-professionnels ou fiction posée dans la réalité, son film prend très vite aux tripes, à la gorge et laisse pantois.

Quelle est cet énergie que déploient les populations roms pour survivre ? D'où vient-elle et où les mène-t-elle en ces temps annonciateurs d'avenirs sombres ?

Originaires de Moldavie et de Slovaquie, les roms se sont sédentarisés en Tchéquie à l'époque du communisme et ont "bénéficié" de tout le volet social du régime dit socialiste. A l'heure actuelle, ces citoyens de seconde zone sont encore plus mal traités et, dans une Europe libérale où la valeur travail n'a plus la côte, il leur est presque impossible de trouver autre chose que des petits boulots.

Ainsi Zaneta, à peine vingtenaire et déjà maman, bute contre le mur du chômage et quand elle obtient le droit de travailler, c'est dans une usine qui emploie des personnes... handicapées.

Comme son mari se laisse embarquer dans le jeu des crédits qui aboutit à des prêteurs sur gages aux méthodes plus que musclées, le chemin parcouru par la petite famille, complété par une sœur collégienne de Zaneta, est chaotique. On passe vite du HLM tchèque avec écran plat et canapé au foyer pour mère célibataire, au squat et même au retour chez un père rongé par l'alcoolisme.

Petr Vaclav décrit chaque situation avec une terrible minutie et sans chercher le détail signifiant qui apitoie ou scandalise. Les scènes qu'il filme ont l'évidence du véridique sans passer par un vérisme lourd. Pas question non plus d'un naturalisme savant à la Pialat ni d'immersion dans un réalisme poétique qui enrobe les choses et les rend supportable.

Ce qu'il privilégie c'est la description de la ténacité de Zaneta, de sa colère permanente d'être obligée d'être ce qu'elle est. Il n'en fait pas une "Mère courage" mais un petit bout de femme déterminé, avec ses faiblesses et ses lambeaux de rêve.

Klaudia Dudova illumine le film et l'empêche de prendre de mauvaises directions. Habitué du documentaire, Petr Vaclav se préserve de la tentation mélodramatique. Il n'y aura donc pas de fin, pas de cesse aux épreuves de Zaneta, à peine quelques périodes d'accalmie, de mieux sur lesquelles on peut arrêter l'image pour se persuader qu'une espérance est possible.

"Zaneta" de Petr Vaclav est un film qui fera date. Sa description d'une rare justesse de la vie des Roms ouvrira peut-être quelques yeux compatissants et ne souffre d'aucun angélisme, cet affreux mot inventé par ceux qui, hélas, ne veulent pas regarder.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=