Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Carte du Temps
Théâtre 13  (Paris)  avril 2015

Comédie dramatique de Naomi Wallace, mise en scène de Roland Timsit, avec David Ayala, Oscar Copp, Abder Ouldhaddi, Lisa Spatazza, Afida Tahri et Roland Timsit.

Auteure humaniste, embrasant le monde de son souffle poétique, Naomi Wallace s'entête à rêver un monde meilleur.

En trois mouvements symboliques, elle s'empare du conflit israélo-palestinien et de ses répercussions irakiennes pour dessiner une "carte du temps" où les blessures cautérisées seraient les points d'eau et de vie et plus du tout les marques de la mort et de la désolation.

Texte fort, clair, à hurler autant qu'à murmurer, "La Carte du Temps" est une proposition nécessaire, presque ultime. Si sa voix n'est entendue que par les convaincus de bonne volonté, elle signifierait peut-être que la barbarie aurait définitivement la voie libre.

Pour ouvrir ce champ de paix, Roland Timsit a conçu les marques de l'évidence : un acteur forme un carré délimité par une barrière de sable, prête à être effacée si le temps est venu, dans lequel les acteurs viendront pousser leurs cris et dire leur vérité. Tout autour du carré ainsi délimité, des chaises sur lesquelles seront assis des spectateurs et des acteurs au repos.

Trois récits, donc. Trois moments singuliers. Sans liens autres que l'après-malheur. Un père Palestinien vient respirer le souffle d'une infirmière israélienne qui a reçu les poumons de son fils mort. Dans le zoo détruit de Rafah, une mère palestinienne parle avec un soldat de Tsahal mort dont elle a accompagné l'agonie. A Bagdad, un colombophile parle de ses oiseaux aussi morts que ses proches.

Evidemment, les trois séquences ne distillent pas la même intensité et l'on pourra trouver que le premier temps, intitulé "Entre ce souffle et toi", est un peu lent à démarrer et ne paraît qu'une variation sensible sur le thème métaphorique souvent utilisée du corps greffé où les "ennemis" sont forcés de cohabiter.

Heureusement, "Un état d'innocence", moment moins réaliste, pour ne pas dire totalement onirique, fait basculer le texte de Naomi Wallace vers une autre dimension, notamment grâce à Afida Tahri, toute en émotion dans les habits de la tragédie antique ».

Quant au monologue épique et truculent de la troisième vison, "Un monde qui s'efface", il est porté par l'énergie incommensurable de David Ayala. "La Carte du Temps" cesse alors d'être une pièce parlant du Moyen Orient pour devenir une œuvre universelle, un plaidoyer tonitruant pour la raison contre la déraison qui tue les colombes.

Roland Timsit et ses acteurs se sont appropriés le message lancé par Naomi Wallace. Il faut les écouter le défendre avec une réelle conviction teintée de poésie dans ce spectacle qui a la belle ambition de servir la cause des hommes.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=