Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nicolas Jules - Klô Pelgag
Le Trianon  (Paris)  mercredi 15 avril 2015

Klô Pelgag terminait une tournée de cinq semaines en France par un Trianon à Paris.

C'est d'abord Nicolas Jules qu'on retrouve en scène. Il s'agit effectivement de retrouvailles parce que même s'il n'a jamais cessé de tourner, il y a quelques temps déjà que son dernier album est sorti. Hormis un très agréable duo sur le bel album J'aime tes ex de Gaëlle Vigneault, l'absence d'actualité discographique de l'artiste faisait qu'on ne l'attendait pas forcément sur le plateau du Trianon. Les spectateurs venus découvrir l'univers déjanté de Klô Pelgag s'attendent forcément à des surprises et à des éclats de rire. On connaît l'humour de Nicolas Jules, ses textes bourrés de clins d'oeil, et c'est sans surprise qu'il parvient à mettre le public dans sa poche. Face à l'enthousiasme, il joue même le rôle de la rockstar ultime, descend de scène et se jette sur les premiers rangs... pourtant confortablement assis au fond de leur fauteuil. Standing ovation pour Nicolas Jules.

C'est, peu de temps après, la jeune québécoise qui entre à son tour en scène. Accompagnée de six musiciens, dont son frère Matthieu aux claviers, habillages sonores et bidouillages divers, Klô Pelgag occupera essentiellement le piano en devant de scène. Assise en fauteuil roulant, elle chantera aussi parfois allongée sous le piano ou debout sur une chaise. Mais son costume de squelette et "sa tuque" verte permettent au public de la suivre quelles que soient les acrobaties ou les intermèdes loufoques auxquelles elle se livre entre deux chansons, et même parfois durant les chansons. Pour revenir à la musique, sa pop baroque pour instruments classiques touche un public venu en connaisseur mais dont on notera néanmoins l'hétérogénéité des styles, de la jeune fille en fleur au rockeur cuir en passant par le conventionnel hipster à col boutonné so 2014. L'intégralité de l'album L'alchimie des monstres sera interprété, ainsi que quelques inédits. Parmi ceux-ci, on reconnaîtra "Pégase" de Thomas Fersen.

A la suite d'une très belle prestation, on regrettera seulement qu'elle n'ait pas interprété en rappel "Nantes" de Barbara qu'elle avait pourtant joué au Ministère de la Culture lorsque, quelques jours auparavant, lorsqu'elle avait reçu le Prix Barbara des mains de la Ministre.

Artiste révélation au dernier gala de l'Adisq, les victoires de la musique québécoises, c'est avec une de ses remarques complètement hors de propos qu'elle revient pour l'ultime rappel : "Vous avez peut-être remarqué. J'ai un léger accent. C'est parce que je suis italienne. Je vais terminer le spectacle par une chanson grivoise. C'est une tradition dans mon pays. Alors si vous êtes enceinte, c'est le bon moment pour accoucher. Si vous avez besoin, je serais contente de vous aider... Je n'ai pas d'expérience dans le domaine, mais j'aime apprendre". Sourires garantis au moment de partir.

Pour ceux qui auraient manqué Klô Pelgag en concert en France, on peut quand même leur conseiller la réédition "deluxe" de son album, bel objet en forme du livre, illustré d'aquarelles et d'encres souvent inquiétantes, et agrémenté de six nouveaux titres dont la reprise de Thomas Fersen, "Pégase".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Nicolas Jules en concert au Café de la Danse (7 mars 2005)
Nicolas Jules en concert à l'Espace B (lundi 24 octobre 2011)
La chronique de l'album L’alchimie des monstres de Klô Pelgag
La chronique de l'album L'étoile thoracique de Klô Pelgag
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - samedi 17 septembre
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - mercredi 11 septembr
Klô Pelgag en concert à Cité Internationale Universitaire, Maison du Japon (dimanche 9 octobre 2013)
L'interview de Klô Pelgag (mardi 13 décembre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Klô Pelgag
Le Bandcamp de Klô Pelgag
Le Soundcloud de Klô Pelgag
Le Facebook de Klô Pelgag
Le blog de Nicolas Jules
Le Facebook de Nicolas Jules


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=