Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce D'amour et de dettes
Francisco Avizanda  mai 2015

Réalisé par Francisco Avizanda. Espagne. Drame. 1h35 (Sortie le 13 mai 2015). Avec Ariadna Cabrol, Alfonso Torregrosa, Mikel Losada, Jon Ariño, Julio Velez, Mikel Martín et Marta Juániz.

Sans chercher plus loin que son sujet, "Sapos et Culebras" ("D'amour et de dettes") de Francisco Avizanda se regarde comme un bon "thriller" à l'intrigue un peu chantourné.

Rebeca, jeune femme sexy et angoissée, est à la recherche du "magot" de son père, homme d'affaires douteux pris entre le marteau (le promoteur) et l'enclume (l'élu local) dans une histoire de vente d'un terrain public qui doit permettre la construction d'un casino.

Seule, cernée par les huissiers et les créanciers, espionnée par une mystérieuse organisation, elle poursuit son enquête sans prendre forcément toutes les précautions d'usage, et notamment se méfier des beaux ténébreux barbus...

Mais l'intérêt d'"Amour et de dettes" tient surtout dans la description sans concession de l'Espagne moderne, rongée par les affairistes, où chacun combat tout le monde, et de manière impitoyable, pour obtenir son dû.

Dans cette société violemment concurrentielle, et du reste toujours un peu macho, il ne fait pas bon être une femme, d'autant plus quand on est accablé par les dettes paternelles. En un instant, celle qui appartenait au sérail dégringole dans un monde où plus rien ne lui est épargné.

Virée de l'école de commerce huppée qui devait, grâce "à l'association des anciens élèves" lui permettre de trouver sa place dans l'élite, elle subit les avances d'un ancien "camarade", est traitée sans ménagements par tous ceux qui lui faisaient jadis des courbettes. Personne n'aura de compassion pour sa "chute".

Avec la trame d'un thriller somme toute banal, "D'amour et de dettes" de Francisco Avizeda donne une coupe réglée de l'Espagne de Mariano Rajoy. Même si cela pourra paraître à certains évident et sans originalité, on aurait bien du mal à trouver un équivalent français décrivant les turpitudes et les dérives affairistes de la France sarkozo-hollandaise.

Le "Rien ne va plus" répétitif qui conclut symboliquement le film a quelque chose de prémonitoire. Décrivant parfaitement un climat délétère, dans lequel tout se met en place pour que les contradictions pointées du doigt aboutissent à un séisme politique,"D'amour et de dettes" de Francisco Azevanda, cache son ambition prophétique derrière son récit linéaire.

Datant déjà de 2012, il n'a pas été démenti par les faits : cette Espagne sans âme vouée au culte de l'euro roi va bientôt tomber de haut. Oui,"rien ne va plus".

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=