Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Arcade Fire
Maison de la Radio (White session)  (Paris)  9 mars 2005

Après une attente dans la fraîcheur de ce début de mois de mars, une entrée "en rang par deux" qui rappelait le boulot, une attente de confirmation pour les invites, un autre "en rang par deux" ( d'habitude, c'est moi dit ça !), je pénètre enfin dans le studio 105 qui accueille un évènement assez solennel, puisque les "happy few" présents en cette fin d'après-midi vont tout simplement assister au premier show français de la nouvelle coqueluche musicale de ce début d'année : Arcade Fire.

Quelques amis outre-Atlantique m'avaient déjà mis l'eau à la bouche en me parlant de concerts tonitruants qui convertissaient les plus réticents… Avec un peu de retard, Lenoir lance les hostilités. Il demande au public, moins nombreux qu'à l'occasion d'une black session, de faire autant de bruit que si cela en était une… Personne ne se fait prier et c'est sous les cris de la foule que le collectif canadien débarque sur scène.

Pendant un peu plus d'une heure, on va découvrir, ébahis, l'incroyable puissance scénique des Montréalais. Et puis il y a ce look… Les garçons sont pour la plupart en costard, et les filles attifées de robes au style très baroque… On est surpris par la carrure de Win Butler, grand gaillard aux cheveux mi-longs et fins, ainsi que par un grand rouquin tout sec avec une bouille rigolote, Richard Parry.

Tout au long du set, le personnel tourne, change d'instrument, sauf Sarah Neufeld, imperturbable au violon et au choeurs… Parmi les grands moments, on retiendra ce "No Cars Go" sorti de derrière les fagots, pioché dans la démo que le groupe a enregistré dans une grange… Richard Parry assure un show à la Bob Nastanovich de Pavement. Armé d'un tambour, d'un tambourin et d'une cymbale complètement déglinguée, et cerise sur le gâteau, affublé d'un casque intégral rouge, il seconde le batteur à la rythmique, met ses mains en porte-voix et s'époumone… Ca dépote…

Juste avant de se lancer dans une version grandiose du très dansant "Power Cut", Win déplore que nous soyons assis, nous invite à nous lever mais précise "qu'il ne voudrait pas nous mettre dans l'embarras"… C'est clair que l'on déplore cet immobilisme forcé, car le morceau donne sacrément envie de se lever et de se laisser aller.

On a également droit à une version dans le désordre de la "suite" "Neighborhood", avec une mention spéciale à ce "Laika", sûrement inspiré par les références littéraires russes de Win. Régine nous offre une version fragile et délicate d'"Haïti". Win profite également d'un somptueux piano "Steinway And Sons" pour une version magnifique et dépouillée de "Crown Of Love"». On retiendra également cette version incroyable de "In The Backseat", où la voix gracile de Régine se fraie un chemin entre violon guitare et piano…

A la fin de la session, tout le monde est debout pour récompenser à sa juste valeur la prestation incroyable de ce groupe précieux. A une époque ou chaque nouvelle formation qui débarque croule sous des critiques dithyrambiques, qui riment la plupart du temps quelques mois après avec "amnésique", Arcade Fire tient toutes ses promesses.

Je regrette simplement de ne pouvoir me rendre au concert du lendemain au nouveau casino, car c'est complet. On pourrait penser que cette White (enfin plutôt Black) session n'était qu'un feu de paille ; et bien non. Ce matin j'ai croisé un collègue qui m'a raconté le concert au nouveau casino et Arcade Fire a bel et bien (pour clôre cette chronique avec un jeu de mots facile) allumé le feu…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Funeral de Arcade Fire
Une 2ème chronique de l'album Funeral de Arcade Fire
La chronique de l'album The Suburbs de Arcade Fire
La chronique de l'album Reflektor de Arcade Fire
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du dimanche - Wallis Bird - The Temper Trap - Success - The Black Angels
Arcade Fire en concert à l'Olympia (19 mars 2007)
Arcade Fire en concert à l'Olympia (20 mars 2007)
Arcade Fire en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
Arcade Fire en concert au Festival Summercase 2007 (vendredi)
Arcade Fire en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (vendredi)
Arcade Fire en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
Arcade Fire en concert à Halle Tony Garnier (vendredi 26 novembre 2010)
Arcade Fire en concert au Festival International de Benicàssim #17 (dimanche 17 juillet 2011)
Arcade Fire en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du 13 au 16 juillet 2017
Arcade Fire en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche
L'interview de Arcade Fire (1er mars 2005)


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=