Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mise en capsules 2015 - Hervé - OPNI - Les listes - Un baiser svp - Duce
Ciné XIII Théâtre  (Paris)  mai 2015

"Hervé"
Monologue dramatique écrit par Adrienne Ollé et Johann Cuny, interprété par Johann Cuny dans une mise en scène d'Adrienne Olé.

D'ordinaire, on peut toujours s'interroger sur la nécessité d'utiliser de la vidéo dans un spectacle théâtral. Dans "Hervé", elle s'avère nécessaire puisque son sujet est une espèce de "geek" dont la gloire va devenir universelle après son suicide médiatisé.

Adepte des réseaux sociaux, poète pitoyable à ses heures, il va faire le grand voyage à cause d'un concours de poésie numérique. On n'adhèrera pas forcément à ce mince propos de ce qui n'est finalement que prétexte à dresser un portrait pas très fouillé d'un jeune homme d'aujourd'hui.

Johann Cuny, alias Hervé, n'en est pas moins un acteur, qui sait donner de la force à son personnage lunaire. Peut-il le muscler davantage et l'inscrire dans une dimension non caricaturale où il prendrait tout son sens ? C'est la question qui brûlera les lèvres de ceux qui auront trouvé des qualités à ce seul-en-scène atypique

"OPNI : Objet politique non identifié"
Comédie satirique de Charlotte des Georges et Laurence Oltuski, mise en scène de Véronique Dossetto, avec Michael Abiteboul, Charlotte des Georges, Laurence Oltuski, Philippe Hérisson et Dimitri Storoge.

L'"OPNI" dont il est question est l'Union européenne et Charlotte des Georges et Laurence Oltuski ont réussi le pari peu raisonnable de mettre en scène une réunion de hauts fonctionnaires devant élaborer quelques-unes de ces fameuses "normes européennes".

On pouvait craindre que cette "reconstitution"d'une saynète entre cinq têtes pensantes de l'Europe ne soit qu'un banal constat qui ne prendrait son sens que pour le spectateur réfractaire à la construction de l'Union européenne.

Ce n'est pas du tout le cas : si la réunion menée tambour battant par Charlotte des Georges et Laurence Oltuski est criante de vérité quand on a soi-même fréquenté les eurocrates bruxellois, elle contient des parts entières de délire imprévu qui embarquent le texte là où on ne l'attend pas forcément.

En quelques secondes, les cinq personnages sont posés, prêts à exposer en détail ce qu'est la technocratie européenne. Reste à savoir si ce qui fonctionne à merveille pendant deux bonnes dizaines de minutes tiendrait le coup sur la longue durée. Quoi qu'il en soit, cette satire de grande qualité mérite d'être vue

"Les Listes"
Comédie dramatique de Julio Wallovits, mise en scène de Victoire Berger-Perrin et Thaïs Doliget, avec Grégori Baquet, Stéphane Valensi et Christophe Grundmann.

En traduisant et en adaptant l'Argentin Julio Wallovits, connu surtout pour ses scénarios et ses films, Victoire Berger-Perrin a mis la main sur un joyau, un texte qui frappe tout de suite par sa radicalité d'écriture.

Deux hommes assis de part et d'autre d'une table établissent des listes de victuailles. Car, dans ce monde de demain matin, les bouchers, les maraîchers et les boulangers déserteront leurs boutiques pour devenir artistes plutôt que de les nourrir.

Trop de créateurs, plus assez de producteurs et que des nourritures de l'esprit, l'univers inventé par Julio Wallovits inquiète. En comptant les petits pois et les carottes sur leurs chaises roulants, qu'ils peuvent quitter inopinément, Grégori Baquet et Stéphane Valensi distillent un parfum de fin du monde. Tout est inutile, truqué et le climat créé par Victoire Berger-Perrin reste longtemps entêtant.

"Un baiser s'il vous plaît"
Comédie de Emmanuel Mouret, mise en scène de Sandra Everro et Camille Bardery, avec Camille Bardery, Romain Lancry, Sandy Besse et Benjamin Bourgeois.

Il fallait cette adaptation théâtrale du film d'Emmanuel Mouret "Un baiser s'il vous plaît" pour prouver "scientifiquement" ce qu'on disait empiriquement : sans Mouret, ses œuvres prennent un toute autre relief.

Ainsi, ce qui ne fonctionnait au cinéma que grâce au jeu des conventions narratives marche sans artifice au théâtre et se hisse au niveau d'un Marivaux moderne, qualificatif auquel aspire Mouret depuis qu'il filme.

Débarrassé du personnage pataud de Mouret, confié à de vrais comédiens qui tirent partie de toute sa belle mécanique, "Un baiser s'il vous plaît" devient un véritable suspense. On sera d'autant plus frustré quand on s'apercevra que l'extrait adapté par Sandra Everro et Camille Bardery s'arrête avant son dénouement.

"Duce"
Farce musicale écrite et mise en scène par de Matthieu Pierret et Marc Riso, avec Joy Esther, Marc Riso, Matthieu Garraiaide, Yasmina Ghemzi, Laura Mello et Jean-Michel Rucheton.

Mel Brooks, dans son film "Les Producteurs", avait jadis imaginé une comédie musicale sur Hitler intitulé "Springtime for Hitler and Germany". Dans "Duce", de Matthieu Pierret et Marc Riso c'est au tour de Mussolini de devenir un personnage tragi-comique dans une œuvre mélangeant hardiment les genres.

Les tableaux présentés ne laisseront pas indifférents. Comme celui où le fier Éthiopien, depuis longtemps rentré dans l'Histoire, est la proie du délire fasciste. En référence au "Dictateur" de Chaplin, on assistera également à la rencontre au sommet de Benito et d'Adolf.

Dans le rôle-titre, Marc Riso déploie toute sa puissance comique. Coincé entre la "mamma" et la "putain", il sait aussi grincer des dents et faire peur.

Matthieu Pierret et Marc Riso, les auteurs-metteurs en scène, n'ont pas forcé le trait jusqu'au kitsch attendu. Ils ont laissé ce Mussolini s'ébattre dans la dialectique du cabaret sans qu'on ait besoin d'en faire un héros ni tout à fait un salaud.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=