Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mise en capsules 2015 - Chaotique - Bataille au sommet - Je vous souhaite d'être follement aimé(e/s) - Le déni d'Anna - Sensitives
Ciné XIII Théâtre  (Paris)  mai 2015

"Chaotique" Comédie de Grégory Vouland, mise en scène de Ladislas Chollat, avec Elsa Rozenknop et Grégory Vouland

"Chaotique" porte bien son titre. Cette rencontre improbable entre un travesti qui se prostitue et un Alien qui est tombé sur la Terre comme une cheveu sur la soupe, n'est pas commune. Surtout si sa narration est perturbée par de vrais-faux problèmes techniques.

Se réclamant d'Ed Wood, Grégory Vouland met peut-être la barre trop haut. Si cette mise en abyme abyssal est foutraque et débile, elle en a sans doute trop conscience pour atteindre le point de non retour d'un Ed Wood.

On craint qu'en version longue cet Helzapoppin théâtral manque de souffle et ne puisse avoir les moyens de son énorme ambition : importer sur scène l'esprit des nanars cinématographiques. Mais on espère se tromper car l'entreprise est sympathique.

"Bataille au sommet"
Comédie noire de Roland Topor, mise en scène de Emmanuel Murat, avec Jérémie Covillault et César Méric.

L'année dernière, Jean-Michel Ribes, coauteur des "Batailles" avec Roland Topor, avait remonté ses quatre textes. C'est aujourd'hui au tour d'Emmanuel Murat de reprendre le témoin pour enfin permettre à Topor, l'homme au rire de hyène et au cigare de La Havane, de quitter l'injuste purgatoire où il n'a rien à faire.

Adaptant "Bataille au sommet", il a tiré le récit vers quelque chose de moins déjanté qu'à l'origine. Ici, dans un refuge du Paterhorn, la mort attend avec décontraction et élégance son prochain client. Verre de Champagne en main, elle est accueillante, sympathique et sans arrière-pensées. Tous les alpinistes qui viennent d'escalader leur vie devraient donc prendre les choses avec philosophie.

Dans cette version, jouée parfaitement par Jérémie Covillault et César Méric, on ne s'esclaffe pas, mais on admire la belle écriture "classique" de Topor, ce moraliste qui manque tant aujourd'hui.

"Le déni d'Anna"
Comédie dramatique écrite et mise en scène par Isabelle Jeanbrau, avec Niels Dubost, Benjamin Egner, Matthias Guallarano, Karine Huguenin et Céline Magnet.

Le mystère du théâtre , c'est quand il se passe quelque chose qu'on ne voit pas venir. Cette tranche de vie familiale où tout le monde existe dès le "lever du rideau" dans une photo subreptice qui fixe chacun dans son rôle, s'impose constamment comme une œuvre dont on sait qu'on va conserver un vrai souvenir, celui de l'émotion qu'elle déclenche à tout moment.

L'écriture d'Isabelle Jeanbreau fait mouche et donne l'occasion à cinq formidables comédiens de n'être jamais dans la caricature mais dans l'expression d'archétypes à la saisissante vérité. Benjamin Egner, en chef de cette famille touchée par le malheur, est magistral. On en redemande.

"Je vous souhaite d'être follement aimé (e/s)"
Manifeste choral écrit et mis en scène de Sophie Bricaire, avec Benoît Bertran de Balanda, Aurore Frémont, Marie Grimaldi, Roman Kané, Hélisenne de Lestringant, Julien Saada, Jordane Soudre, Ludovic Thiévon et Sarah Tick.

Sophie Bricaire n'a pas eu l'ambition de construire un texte théâtral. Elle se sert de la fraîcheur de ses neuf jeunes comédiens, tous de noir vêtus, pour alimenter sa réflexion sur l'amour et sur ce qu'aimer veut dire, particulièrement dans cette génération montante.

Evidemment, l'exercice est inégal, toutes les réflexions faites et transposées sur scène n'ayant pas le même intérêt. Dans l'ensemble, les saynètes sont signifiantes et dégagent une ambiance d'époque qui doit s'approcher de la réalité. Ce manifeste générationnel a l'avantage d'être clair, Sophie Bricaire cherchant les césures qui marquent le discours amoureux d'aujourd'hui.

Quelques pancartes à l'appui, ses comédiens, tous impliqués, tous fraternels, paient de leurs personnes pour prouver une nouvelle fois que l'amour durera toujours.

"Sensitives"
Comédie écrite et mise en scène par Naéma Boudoumi, avec Naéma Boudoumi, Elsa Foucauld, Ugo Gonzales, Camille Hugues, Flora Kapriélian et Chloé Renaud.

Un bateleur de foires annonce le programme d'un cabaret "sexy". On pourrait s'attendre au pire : catcheuses, strip-tease, burlesque, spectacle coquin caché derrière une toile... Et c'est le meilleur qui triomphe...

Hymne à la femme, à sa virilité comme à sa fragilité, à sa beauté comme à sa rudesse, à son essence comme à sa trivialité, "Sensitives" est un moment de grâce poétique dans un écrin qu'on pensait mal dégrossi. C'est beau un strip-tease quand le libidinal est remplacé par l'amical, quand le plaisir de donner à voir n'implique pas le sifflé ou le gémissement, mais un sourire bienveillant.

En quelques tableaux, Naéma Boudoumi résout des océans d'incompréhension et personne ne doutera plus après elle que les filles qu'elle met en scène dans ces numéros ne sont pas de vraies actrices.

 

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 28 février 2021 : Vaccin contre la morosité

Pas encore de vaccin, pas encore d'espoir de voir réouvrir les lieux culturels mais toujours notre sélection pour agiter vos sens et continuer de soutenir les artistes qui en ont bien besoin. Et n'oubliez pas, tous les jours un programme différent sur la TV de Froggy's Delight.

Du côté de la musique :

"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones
et toujours :
"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Fanny et Alexandre" d'Ingmar Bergman
"La Fuite !" de Mikhaïl Boulgakov
"King Kong Théorie" de Virginie Despentes
"Les Topor #2 - Prix de l'inattendu" au Théâtre du Rond-Point
"Chantons, faisons tapage" de Thomas Jolly et Laurent Campellone
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"J'aime beaucop ce que vous faîtes" de Carole Greep
"Bonne année à toi même" de Pauline Daumale
"Chers" de Kaori Ito

Expositions :

en virtuel :
"Léon Spilliaert - Lumière et solitude" au Musée d'Orsay
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des Impessionnismes à Giverny
"Figure d'artiste" au Musée du Louvre
"Matisse - Comme un roman" au Centre Pompidou
"Le dessin sans réserve" au Musée des Arts Décoratifs
"Jardins d'Orient - De l'Alhambra au Taj Mahal' à l'Institut du Monde Arabe
"Ivan Navarro - Planetarium" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home :
"A la recherche de Vivian Maier" de Charlie Siskel et John Maloof
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Brigades du Tigre" de Jérôme Cornuau
"There will be blood" de Paul Thomas Anderson
"Beyond the Sea" de Kevin Spacey
"Mishima, une vie en quatre chapitres" de Paul Schrader

Lecture avec :

"Diamants" de Vincent Tassy
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel
et toujours :
"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=