Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mise en capsules 2015 - Chaotique - Bataille au sommet - Je vous souhaite d'être follement aimé(e/s) - Le déni d'Anna - Sensitives
Ciné XIII Théâtre  (Paris)  mai 2015

"Chaotique" Comédie de Grégory Vouland, mise en scène de Ladislas Chollat, avec Elsa Rozenknop et Grégory Vouland

"Chaotique" porte bien son titre. Cette rencontre improbable entre un travesti qui se prostitue et un Alien qui est tombé sur la Terre comme une cheveu sur la soupe, n'est pas commune. Surtout si sa narration est perturbée par de vrais-faux problèmes techniques.

Se réclamant d'Ed Wood, Grégory Vouland met peut-être la barre trop haut. Si cette mise en abyme abyssal est foutraque et débile, elle en a sans doute trop conscience pour atteindre le point de non retour d'un Ed Wood.

On craint qu'en version longue cet Helzapoppin théâtral manque de souffle et ne puisse avoir les moyens de son énorme ambition : importer sur scène l'esprit des nanars cinématographiques. Mais on espère se tromper car l'entreprise est sympathique.

"Bataille au sommet"
Comédie noire de Roland Topor, mise en scène de Emmanuel Murat, avec Jérémie Covillault et César Méric.

L'année dernière, Jean-Michel Ribes, coauteur des "Batailles" avec Roland Topor, avait remonté ses quatre textes. C'est aujourd'hui au tour d'Emmanuel Murat de reprendre le témoin pour enfin permettre à Topor, l'homme au rire de hyène et au cigare de La Havane, de quitter l'injuste purgatoire où il n'a rien à faire.

Adaptant "Bataille au sommet", il a tiré le récit vers quelque chose de moins déjanté qu'à l'origine. Ici, dans un refuge du Paterhorn, la mort attend avec décontraction et élégance son prochain client. Verre de Champagne en main, elle est accueillante, sympathique et sans arrière-pensées. Tous les alpinistes qui viennent d'escalader leur vie devraient donc prendre les choses avec philosophie.

Dans cette version, jouée parfaitement par Jérémie Covillault et César Méric, on ne s'esclaffe pas, mais on admire la belle écriture "classique" de Topor, ce moraliste qui manque tant aujourd'hui.

"Le déni d'Anna"
Comédie dramatique écrite et mise en scène par Isabelle Jeanbrau, avec Niels Dubost, Benjamin Egner, Matthias Guallarano, Karine Huguenin et Céline Magnet.

Le mystère du théâtre , c'est quand il se passe quelque chose qu'on ne voit pas venir. Cette tranche de vie familiale où tout le monde existe dès le "lever du rideau" dans une photo subreptice qui fixe chacun dans son rôle, s'impose constamment comme une œuvre dont on sait qu'on va conserver un vrai souvenir, celui de l'émotion qu'elle déclenche à tout moment.

L'écriture d'Isabelle Jeanbreau fait mouche et donne l'occasion à cinq formidables comédiens de n'être jamais dans la caricature mais dans l'expression d'archétypes à la saisissante vérité. Benjamin Egner, en chef de cette famille touchée par le malheur, est magistral. On en redemande.

"Je vous souhaite d'être follement aimé (e/s)"
Manifeste choral écrit et mis en scène de Sophie Bricaire, avec Benoît Bertran de Balanda, Aurore Frémont, Marie Grimaldi, Roman Kané, Hélisenne de Lestringant, Julien Saada, Jordane Soudre, Ludovic Thiévon et Sarah Tick.

Sophie Bricaire n'a pas eu l'ambition de construire un texte théâtral. Elle se sert de la fraîcheur de ses neuf jeunes comédiens, tous de noir vêtus, pour alimenter sa réflexion sur l'amour et sur ce qu'aimer veut dire, particulièrement dans cette génération montante.

Evidemment, l'exercice est inégal, toutes les réflexions faites et transposées sur scène n'ayant pas le même intérêt. Dans l'ensemble, les saynètes sont signifiantes et dégagent une ambiance d'époque qui doit s'approcher de la réalité. Ce manifeste générationnel a l'avantage d'être clair, Sophie Bricaire cherchant les césures qui marquent le discours amoureux d'aujourd'hui.

Quelques pancartes à l'appui, ses comédiens, tous impliqués, tous fraternels, paient de leurs personnes pour prouver une nouvelle fois que l'amour durera toujours.

"Sensitives"
Comédie écrite et mise en scène par Naéma Boudoumi, avec Naéma Boudoumi, Elsa Foucauld, Ugo Gonzales, Camille Hugues, Flora Kapriélian et Chloé Renaud.

Un bateleur de foires annonce le programme d'un cabaret "sexy". On pourrait s'attendre au pire : catcheuses, strip-tease, burlesque, spectacle coquin caché derrière une toile... Et c'est le meilleur qui triomphe...

Hymne à la femme, à sa virilité comme à sa fragilité, à sa beauté comme à sa rudesse, à son essence comme à sa trivialité, "Sensitives" est un moment de grâce poétique dans un écrin qu'on pensait mal dégrossi. C'est beau un strip-tease quand le libidinal est remplacé par l'amical, quand le plaisir de donner à voir n'implique pas le sifflé ou le gémissement, mais un sourire bienveillant.

En quelques tableaux, Naéma Boudoumi résout des océans d'incompréhension et personne ne doutera plus après elle que les filles qu'elle met en scène dans ces numéros ne sont pas de vraies actrices.

 

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=