Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Premier
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  mai 2015

Comédie dramatique de Israël Horovitz, mise en scène de Dimitri Dubreucq, avec Alban Gérome, Sylvain Savard, Pierre-Marie Schneider, Guillaume Tagnati et Lou Tordjman.

Difficile de rendre une mauvaise copie avec une aussi bonne pièce que celle d'Israël Horovitz. Mais, paradoxalement, difficile aussi de viser l'excellence tant "Le Premier" nécessite de rigueur et de rythme.

Le pari sera pourtant tenu, et de belle façon, par Dimitri Dubreucq et ses cinq acteurs, Alban Gérome, Sylvain Savard, Pierre-Marie Schneider, Guillaume Tagnati et Lou Tordjman. En une heure et quart, ils vont prouver au bout d'un certain tumulte que la file d'attente est une métaphore de l'existence humaine.

Sur une estrade exiguë, à hauteur d'une marche d'escalier, qui trône au milieu de la scène, cinq personnages en quête d'on ne sait jamais quoi, vont tenter d'être le "premier". Cet objectif primaire, manichéen, cette lutte des places dérisoire devient une obsession absolue, viscérale et pour la réalisation de laquelle tous les mauvais coups seront permis.

Qu'attendent-ils, au fait ? On ne le saura jamais. Qui sont-ils ? S'ils donnent tous quelques indices vestimentaires sur leur vérité sociologique, qu'ils fournissent également quelques indications psychologiques sur leurs caractères dans leurs agissement respectifs, on ne peut cependant pas les cerner complètement.

L'un d'entre eux est venu avec une grande valise. Deux autres forment un couple, d'ailleurs mal assorti et dont on ne comprendra pas trop le fonctionnement puisque la femme ne sera pas farouche avec les autres hommes sans que cela provoque la jalousie de son compagnon.

Tous les éléments épars concédés par Horovitz pour bâtir chacun des personnages peuvent avoir leur importance comme n'en avoir aucune. Tout fluctue dans le brouhaha général, même la ligne blanche, qui matérialise le début de la queue ou le lieu du départ.

En anglais, la pièce s'intitule "The Line", et ce titre est peut-être plus explicite que "Le Premier". Il s'agit de se tenir sur le qui-vive, pas forcément d'écraser ses partenaires-adversaires, mais de prendre place au plus près de la ligne de départ. On verra d'ailleurs au final ce qui adviendra de cette fameuse ligne et comment Horovitz résoudra le casse-tête qu'il a lui-même initié.

Traduite excellemment par Claude Roy, la pièce d'Horovtiz est un petit bijou théâtral qui, une quarantaine d'années après sa création, n'a toujours pas livré ses secrets. Elle est pleine de mystère mais jamais opaque. Elle démontrera à ceux qui ne connaissent pas les ressorts du spectacle vivant tout ce qu'il peut faire vibrer chez son spectateur.

Elle confirme qu'Israël Horovitz, dont on a vanté récemment le premier long-métrage, "My Old Lady" est déjà presque un classique. Dimitri Dubreucq l'a bien compris, lui qui a placé le respect de son texte en condition sine qua non pour réussir à le mettre en scène sans jamais le trahir.

A ne pas manquer.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=