Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Shamir
Ratchet  (XL Recordings)  mai 2015

Illustre inconnu il y a encore très peu de temps, le phénomène Shamir s’est construit sur le titre pop imparable, "On The Regular" et une personnalité attachante. Parce que Shamir Bailey, c’est un peu le petit frère ou l’ami un peu extrême qu’on aimerait tous avoir. Pourtant, ce n’était pas gagner. Avec sa voix fluette, son style de bisounours sous acide et sa pop outrancière, on ne savait vraiment quoi faire de l’énergumène.

Mais avec Ratchet, le dit énergumène s’impose en puissance et en beauté. Surprenant et imparable, l’album est à l’image de son interprète. Un concentré d’énergie et de charme qui réussit, écoute après écoute, a révolutionné son petit coin de musique.

Le domaine de Shamir, c’est la pop. Celle colorée et joyeuse, celle du romantique et du fêtard. Armé d’un sourire un peu benêt, de basses électroniques gluantes et d’une voix de fausset, le jeune homme tord le cou à la morosité ambiante. Une relation prend fin ? "Call it Off" ! Le prétexte est bon pour danser sur des couches d’électro-pop épaisses et de s’ambiancer un peu plus avec des titres aux profils énergiques, dont les épines dorsales s’articulent sur des basses électroniques palpitantes ("Hot Mess" et "In For The Kill").

Mais Shamir ne compte pas sur sa seule exubérance rafraîchissante pour charmer son public. Loin de se rabaisser à la seule notion d’ "entertainer", le jeune homme impose également son organe vocal le temps d’une piste bonus acoustique intitulée "KC". Loin d’être un faux pas perdu dans une forêt de titres dance/pop, "KC" est une balade envoûtante qui finit de charmer les oreilles avec un mouvement plein de classe. "Vegas" et "Darker", dans des styles moins "folk" s’attardent généreusement sur un chant qui gagne à être exploité et finissent de dessiner un profil convaincant à l’album.

Donc pas de panique, Ratchet est un album pensé pour ceux qui souhaitent gigoter en tous sens, mais qui évoque – au besoin – une expérience sonique aussi déconcertante qu’éloquente. C’est une déclaration d’amour tout à trac à l’univers nocturne, aux fièvres d’après-minuit et à la sensualité qu’exhale chaque âme une fois la nuit tombée.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Shamir en concert au Festival Artrock 2015
Shamir en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - Jeudi 20 août

En savoir plus :
Le site officiel de Shamir
Le Soundcloud de Shamir
Le Facebook de Shamir


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=