Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jonathan Jeremiah
Oh Desire  (BMG / PIAS)  juin 2015

Comme les plus observateurs l'auront sûrement remarqué, j'ai un gros faible pour les albums un peu ovniesques, particulièrement lorsqu'ils utilisent des sons électroniques. Ce n'est justement pas du tout pour ça que j'ai choisi de vous parler du deuxième album de Jonathan Jeremiah, Oh Desire. Album acoustique d'un homme qui mélange ses influences, ses racines comme ses voyages et sait parfaitement les mettre en notes et en mots. Jonathan Jeremiah est un authentique anglais de mère irlandaise et de père indien, basé à Londres mais plus à sa place dans un bus quelque part entre New York et L.A. C'est d'ailleurs suite à ce voyage qu'il a commencé à écrire ses premiers titres. Après un premier album, réussi, sorti en 2012, il présente son nouvel opus.

Play >

A peine lancé sur la platine, c'est déjà un classique. L'entrée en matière est instrumentale, puis la voix du songwriter vient nous réchauffer l'âme… folk. Se faufilant quelque part entre la joie et la tristesse, c'est quand il devient heureux qu'il nous rend mélancoliques. Puis les rythmiques rentrent, et apportent une touche, un groove, un feeling urbain qui lorgne du côté du trip-hop. Mais ces chansons n'ont besoin de rien pour exister. Une guitare, une voix, une histoire. C'est pour ça que c'est si bon.

On prend la route, assez vite, on se voit calé au fond d'un fauteuil usé d'un bus Greyhound encore un peu brillant, naviguant entre deux paysages désertiques sur une longue ligne droite. Devant, le ciel orange ne nous dit pas vraiment s'il prend ses couleurs du soleil qui disparaît où des premières lueurs de la ville, oasis d'un soir où l'on trouvera bien une chambre dans un motel pas encore trop défraîchi. Puis les cordes se lancent, la caisse claire frappe et nous voilà projetés dans les rues sombres à la recherche d'un club, au hasard des carrefours qui laissent l'étranger incrédule, un peu perdu. Un homme gratte une vieille Gibson, assis sur les marches d'un immeuble en briques ; on lui demanderait bien son chemin, mais il suffit de suivre les paroles. Et il est déjà temps de reprendre le bus, la route n'attend pas.

[] Stop

Enregistré sur bandes analogiques au Konk Studio (Ray Davis, ex-Kinks), Oh Desire est un disque ancré dans plusieurs traditions musicales. Jonathan arrive à faire de ces titres, clairement soul/folk (ou le contraire), un truc vraiment cool d'aujourd'hui, teinté de jazz, d'un jeu de guitare picking élégant et de couleurs chaudes. Son timbre de voix n'y est pas étranger, les orchestrations toujours impeccables non plus, mais c'est dans le cœur de ses chansons qu'on trouve le secret de la réussite de cet album. Approchez-vous, tendez l'oreille...

 

En savoir plus :
Le Myspace de Jonathan Jeremiah
Le Facebook de Jonathan Jeremiah


Alex BBH         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=