Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Timon/Titus
Théâtre de la Colline  (Paris)  juin 2015

Comédie dramatique d'après les oeuvres de William Shakespeare, mise en scène de David Czesienski, avec Roxane Brumachon, Bess Davies, Mathieu Ehrhard, Baptiste Girard, Lucie Hannequin, Marion Lambert et Tom Linton.

Tout commence par un coup de théâtre théâtral. Un des acteurs de la troupe s'avance au devant de la scène pour faire un aveu au public : on ne va pas assister à une représentation de "Timon" pas plus qu'à celle de "Titus" ni à un montage des deux pièces de Shakespeare.

Et pourtant, avant même le début de la représentation, on distinguait les acteurs dans la pénombre dans des positions pouvant préfigurer Shakespeare. L'un d'entre eux était en crucifié, d'autres gisaient dans leur sang. Il y avait même une tête qui ne cessait de tourner, comme au temps du Grand-Guignol. Tout cela donnait l'impression qu'on allait être avoir une version bien saignante de "Titus", première tragédie de Shakespeare où les meurtres sont innombrables.

Fausse piste encore, puisque pendant le laïus de leur compagnon, les autres acteurs en profitent pour se rhabiller et s'asseoir chacun derrière une petite table munie d'une lampe de bureau. Quand leur porte-parole aura fini sa tirade, il les rejoindra les sept acteurs vont alors discuter de grands sujets, comme s'ils participaient à une émission de radio. Thème du jour : la dette. Avec pour objectif de payer aux spectateurs celle qu'ils leur doivent puisqu'ils ne vont pas jouer Shakespeare.

Pour s'en acquitter, partiellement, ils vont interrompre leur émission pour résumer - et cela leur prendra quelques dizaines de minutes - l'intrigue de Titus. Puis, ils vont illustrer leurs propos par l'exemple d'une famille très "Cluedo" qui va se déchirer pour l'héritage laissé par leur père tyrannique et adultérin, constitué par un château à conserver ou à se partager.

On aura compris avec ce résumé déjà assez embrouillé que le Collectif OS'O, constitué par ces sept acteurs, et leur metteur en scène David Czesienski, ont conçu une œuvre originale qui pourrait se résumer sous la forme d'un oxymore : un spectacle intelligent et distrayant.

Intelligent, car leurs discussions sur ce que la dette, le crédit et l'argent veulent dire sont tirées de "Dette 5000 ans d'histoire", un livre fort savant d'un anthropologue américain, David Graeber. Distrayant, car la partie "murder case" à l'anglaise ou à la Bordelaise, qui aurait pu être illustrée par Floc'h, filmé à la "Smoking/No Smoking" par Alain Resnais, ou joué par la troupe du Splendid de la grande époque, fourmille de gags à mourir de rire.

Intelligent et distrayant, deux qualités que l'on n'a pas toujours l'habitude d'associer au travail des jeunes compagnies. Et l'on est presque étonné que ce spectacle de belle facture décalée ait pu ainsi échapper à la vigilance officielle.

Ni narcissique, ni prétentieux, cherchant à dire des choses importantes par la voie théâtrale, "Timon/Titus" fait plaisir à voir et à entendre. Et puis, malgré leur feinte dénégation, ces joyeux drilles paient plus que leur dette puisqu'ils parviennent à glisser de bons gros morceaux de Shakespeare au cœur de leurs réjouissantes élucubrations. Une réussite !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=