Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Merlin ou la terre dévastée
Théâtre 13/Seine  (Paris)  juin 2015

Comédie épique de Tankred Dorst, mise en scène de Marc Delvaames, avec James Borniche, Florent Hu Sir Kaï, Thomas Brazete, Manon Rey, Grétel Delattre, Benjamin Guillet, Edouard Penaud, Elodie Galmiche, Christophe Garcia, Sophie Mousel, Flavien Bellec, Hugo Bardin, Emmanuel Rehbinder et Florian Boolay.

Sous-titrée "Prémices", cette version de la pièce de Tankred Dorst, adaptée par René Zahnd sous le titre "Merlin ou la terre dévastée" et mise en scène par Marc Delva, n'est qu'un aperçu de l'oeuvre-somme de l'auteur germanique.

Tout commence par l'entrée en scène de deux clowns volontairement aussi pathétiques que des mauvais clowns, suivie par celle plus pétaradante de Merlin, qui profite d'une moto à grosses cylindrée pilotée par son père, le Diable, ici incarné par une jolie blonde à lunettes noires...

artie ainsi sous des chapeaux de roues déjantées, on pourrait croire qu'il ne va rien rester du texte de Tankred Dorst. Cela ne sera pas le cas : après quelques tirades didactiques du "dit enchanteur", on quitte le cadre du prophétique pour celui du politique, celui qui va mener les hommes à l'impasse où ils en sont.

Le moment choisi est le cycle arthurien, celui où les hommes qui cherchaient à atteindre l'indicible en s'emparant du Graal ne se contentent plus que d'exercer leur pouvoir temporel autour de la Table Ronde. Dès lors, s'enchaînent les scènes attendues où l'on verra Lancelot, Arthur, Perceval, Guenièvre et compagnie dans des situations connues.

D'une perspective divine ou diabolique, on passe ainsi à l'anecdote, propice à de jolis saynètes jouées avec cœur par les huit protagonistes. Mais, du coup, le souffle manque et l'on se croirait parfois dans un mauvais remake des aventures d'Arthur transformées avec génie par Alexandre Astier dans son "Kaamelott" télévisuel.

A un moment, Merlin dit que c'est une mauvais idée d'en revenir à la Table Ronde et qu'il aurait préféré qu'on lui fît voir d'autres époques réelles ou mythiques. On lui saura gré de l'avoir avoué, car on aurait aimé découvrir Merlin dans d'autres combats, notamment celui que justifie son rêve d'être un artiste.

Reste une belle énergie collective et beaucoup plus de respect qu'il n'y paraît de ce grand dramaturge qu'est Tankred Dorst.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=