Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Prodigy
The day is my enemy  (Take me to the hospital / Cooking Vinyl)  mars 2015

"The Day is my Enemy, the Night Is My Fave"

Quel est l’intérêt d’écouter un disque de The Prodigy en 2015 quand on a presque la quarantaine, des enfants et que l’on a arrêté la coke depuis longtemps ? On peut poser la question autrement, et plus généralement, quel est l’intérêt d’écouter The Prodigy en 2015 alors que le groupe Anglais pionnier avec The Chemical Brothers ou Fatboy Slim du Big Beat n’a rien sorti d’aussi bon que depuis The Fat Of The Land, immense album sorti en 1997 et alterne depuis ses débuts le bon et le mauvais, disques offrant surtout l’impression de leur donner la possibilité de tourner comme des dingues, la puissance et la folie du groupe se révélant de toute façon pleinement sur scène ?

The Prodigy forcerait presque le respect, ou pas hein, il ne faut pas pousser… à ne jamais vouloir bouger d’un iota du style initial (le grand mal de la musique pop moderne avec le "revival"…) après 25 ans d’existence, ces hymnes mélange de techno et de punk, enchaînant invariablement les titres ("Nasty" et sa rythmique sortie du passé en est un parfait exemple) et utiliser continuellement les mêmes ressorts (mélodies à la finesse digne d’un panzer jouables avec deux doigts sur un clavier Bontempi, traitement de la voix, puissance sonore, crescendo, tension permanente, atmosphère sombre, décadente et archi violente, passage arabisant, paroles plus drôles qu’engagées : "You're not ready to visualize / I'm not here to be sterilized / Follow me to the wall of death !"…) comme si le monde de la musique n’avait évolué ou bougé d’un centimètre.

Ce The Day Is My Enemy n'est donc ni moins bon, ni meilleur qu’Invaders Must Die, quoi qu’il puisse être presque considéré comme la quintessence du style de la bande à Liam Howlett. Il contient toujours ce côté sans compromis, il procurera encore à qui le veut ou qui n’est pas trop regardant une certaine dose d’adrénaline ("Wild Frontier", "The Day Is My Enemy", "Nasty", "Wall Of Death", "Ibiza", le meilleur titre avec les Sleaford Mods, "Get Your Fight On"), car cette musique est résolument physique, une sorte de défouloir, rouleau compresseur qui s’écoute forcément le volume au maximum. Ou ne s’écoute pas.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Invaders Must Die de The Prodigy
La chronique de l'album World's on fire de The Prodigy
La chronique de l'album No Tourists de The Prodigy
Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty
The Prodigy en concert à Paléo Festival #34 (2009)
The Prodigy en concert au Festival International de Benicàssim #16 (samedi 17 juillet 2010)
The Prodigy en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
The Prodigy en concert au Festival Rock en Seine 2014 (samedi 23 août 2014)
The Prodigy en concert au Festival Rock en Seine 2014
The Prodigy en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2015 - Du jeudi au dimanche

En savoir plus :
Le site officiel de The Prodigy
Le Soundcloud de The Prodigy
Le Myspace de The Prodigy
Le Facebook de The Prodigy


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=