Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rétrospective Paul Vecchiali - Partie 2
  juillet 2015

Rétrospective Paul Vecchiali partie 2 : En Haut des marches (1983), Rosa la rose, fille publique (1988), Once more (1988), Le Café des Jules (1988)

Le 11 février 2015, une première "salve" de films de Paul Vecchiali était ressortie sur les écrans français, au moment où l'on projetait son nouveau film, "Nuits blanches sur la jetée" d'après Dostoïevski, montrant toute l'importance d'un cinéaste auteur d'une œuvre prolifique.

Si les films montrés en février dataient des années 1970, ceux qui ressortent maintenant sont plus tardifs et appartiennent à la période la plus fertile et la plus cohérente de Vecchiali.

On pourra ainsi voir ou revoir la jeune Marianne Basler dans "Rosa la rose, fille publique", sans doute l'un des films de Paul Vecchiali qui a eu le plus de retentissement.

Il faut dire qu'au début des années 1980, apparaissent des cinéastes qui se réclament de son cinéma, comme Jean-Claude Biette et Jacques Davila ou ont été ses assistants, comme Jean-Claude Guiguet ou Gérard Frot-Coutaz.

Fins lettrés et cinéphiles, aimant l'élégance des mots et des formes, ils ont aussi en commun avec Paul Vecchiali l'amour des acteurs, l'envie de perpétuer un cinéma français dans la tradition, entre autres, de Jean Renoir ou de Jean Grémillon.

Hélas souvent disparus prématurément, ils laissent Vecchiali seul, gardien à plus de quatre-vingts ans d'un certain cinéma français dont ses nombreux films témoignent de l'intérêt.

On reverra ainsi "En haut des marches" (1983) aux échos autobiographiques évidents, film-somme où Vecchiali dit beaucoup et offre à Danielle Darrieux, l'une de ses admirations adolescentes, un dernier grand rôle.

Plus expérimental, "Le Café des Jules" (1988) est une plongée sans concession dans la lâcheté et la "beaufitude", un film qui montre la face sombre des clients d'un café.

Alors qu'on s'attendait à ce que Vecchiali, le cinéphile nostalgique des grands seconds rôles, construise un bar lieu d'échanges et de solidarités, avec mots d'auteurs et numéros d'acteurs, il en décrit jusqu'à la nausée le côté "Hyde"...

Quant à "Once More", c'est une plongée presque fantasmée dans ces amours homosexuels, clé de bien des films de cette "mouvance" vecchialienne évoquée tout à l'heure.

Au gré de l'été, les films de la première rétrospective pourront s'agréger à ceux qui viennent de ressortir.

Ceux qui n'ont pas eu la chance de les découvrir ou de les redécouvrir au début de l'année ne devront, sous aucun prétexte, rater "Femmes, femmes" (1974) et "Corps à coeur" (1979). Si le premier est considéré comme le chef d'oeuvre de Vecchiali, le second se rapproche peut-être le plus de ce qu'il voulait faire.

L'un et l'autre, comme l'ensemble des nombreux films de Vecchiali, sont les témoins d'un cinéma personnel, un cinéma qui n'a pour l'heure ne fait plus beaucoup de bruit, mais qu'on se refusera à considérer comme un chemin de traverse ou une voie de garage du cinéma français.

Pour qu'une fois de plus, la lumière ne se fasse pas sur une tombe, il est grand temps d'avoir la curiosité d'en savoir plus sur ce cinéma viscéralement français sans que cette expression ait une quelconque connotation négative.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=