Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Summer
Alanté Kavaïté  juillet 2015

Réalisé par Alanté Kavaïté. Lithuanie/France/Pays Bas. Romance. 1h30 (Sortie le 29 juillet 2015). Avec Julija Steponaityte, Aistė Diržiūtė, Jūratė Sodytė et Martynas Budraitis.

S'il fallait faire un vrai reproche au film rafraîchissant d'Alanté Kavaité, ce serait son titre "français". Car, même si ce joli moment que l'on va passer en compagnie de deux adolescentes, Sangaïlé et Austé, est estival, "Summer" est un titre d'une platitude au ras des pâquerettes pour une œuvre qui quitte constamment le plancher des vaches et aime prendre de l'altitude.

Certes, "Sangaïlé", le titre lituanien original, n'est pas très explicite non plus, puisque il fait référence au prénom de la jeune vacancière mal dans sa peau. Tant pis, il faudra se résigner à "Summer" en espérant que ce non-titre ne nuira pas à un film qui mérite vraiment d'être vu.

Alanté Kavaïté, sa réalisatrice, n'y a sans doute pas pensé, mais d'emblée, avec ses lieux très stylisés comme la maison de Sangaïlé ou le "bar de l'escadrille" où travaille Auté, pour ne pas parler de l'usine électrique qui aura son rôle dans l'histoire, son film fait penser parfois à "Bagdad Café". Certainement aussi à cause de l'importance de la musique, ici confiée à pas n'importe qui, c'est-à-dire JB Dunckel, l'un des membres du mythique groupe "Air".

Comme "Bagdad Café", "Summer" cultive l'étrangeté, le décalé, voire le poétique. Le film ne s'embarrasse pas d'une narration plan plan et privilégie les rapports entre ses personnages. On trouvera cependant une différence avec le film culte de Percy Adlon : "Summer", malgré ses plans de voltige et de vertige, ne sombre pas dans un maniérisme au final très contre-productif.

Si Alanté Kavaïté part d'une situation théorique, celle d'une rencontre improbable entre deux jeunes filles très antagoniques, l'une introvertie et suicidaire et l'autre tout sourire et pleine d'appétits créatifs, elle réussit à la résoudre par le cinéma.

Avant d'accepter l'amitié fusionnelle d'Auté, Sangaïlé, qu'on découvre dès sa première scène en train de se taillader les bras avec un compas, devra aller jusqu'au bord du gouffre. Occasion pour cette fille d'ancienne danseuse étoile d'exécuter une danse de mort et de défier la pesanteur.

La moue de garçon manqué de Sangaïlé, rageuse sur son vélo, s'oppose d'abord à la bienveillance du visage d'Auté, la couturière magique qui lui propose des gâteaux. Bientôt ceux-ci seront ses cakes d'amour et des preuves que la vie vaut d'être vécue, surtout si on la vit autrement en accomplissant des loopings.

Dans ce film plus universel que lituanien, on sera souvent dans les airs, à planer avec deux belles jeunes filles, deux grandes âmes qui se sont heureusement croisées avant de voler de leurs propres ailes.

On soulignera le casting judicieux de "Summer" et l'on félicitera Alanté Kavaïté pour ses plans défiant la pesanteur et qui donneront le vertige à bien des spectateurs.

Mais "Summer" d'Alanté Kavaïté rendra surtout heureux. C'est avec le regard ravi d'un enfant qui suit des yeux une grosse bulle de savon monter dans le ciel pour s'y perdre qu'on se délectera de ce film mystérieux.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=