Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mac DeMarco
Another One  (Captured Tracks)  août 2015

"Feelin’so Confused, You don’t Know what to do, Afraid she might not love you anymore, and though she says she does and hasn’t lost your trust, who could there be knockin at her door” Another One.

Mac DeMarco, c’est un peu le roi de l’über-cool, le prince de la décontraction et de la pop décalée. En quelques années et trois albums (Rock and Roll Night Club, 2, Salad Days), le Canadien expatrié à New York est devenu un véritable phénomène, lui qui a gagné sa liberté et imposé, de manière assez surprenante en définitive, sa bonne humeur, sa désinvolture (toute calculée diront les mauvaises langues), ses dents du bonheur et ses chansons lo-fi. Des chansons héritières tout autant de Jonathan Richman que de Weezer, Pavement, Daniel Johnston, Shuggie Hotis  ou de Connan Mockasin.

DeMarco continue avec cet EP (vendu au prix d’un album…) dans la même veine que ses disques précédents avec ses accords déglingués, distordus juste ce qu’il faut et enfouis sous les effets de guitares, ses rythmiques nonchalantes, ses mélodies lumineuses (aux couleurs du soleil couchant) presque mélancoliques. Il n’en faut pas beaucoup plus pour faire des tubes en puissance (ici "The Way You’d Love Her", "Another One" ou encore "Without Me") bien moins, et de moins en moins au fur et à mesure que la carrière du bonhomme avance, volatiles que ce que l’on pourrait craindre. Tout semble si facile, alors que l’on imagine le travail de dingue derrière. La musique du Canadien donne l’impression d’être jouée par un pote, il pousse même le concept jusqu’à donner à la fin de son disque son adresse tout en proposant au fan de venir boire un café. On espère que tout cela est dénué de cynisme.

"Well for one, her heart belongs to another, and no other will do" No Other Heart

Mais il ne faut pas se tromper derrière toute cette poésie se cache une pop un brin ironique tournant principalement autour des vicissitudes de l’amour. "Will she love me again tomorrow, I don’t know, don’t think so, and that’s fine, fine by me, as long as, long as I know she’s happy, happy without me" chante Demarco dans "Without Me". On dodeline de la tête pour oublier que le cœur saigne…

Pour être franc, on avait peur que le blondinet se prenne les jambes dans son propre jeu, qu’il finisse par tourner en rond et nous lasse. Il n’en est absolument rien. Et si sa musique est presque immédiatement reconnaissable, il prouve qu’il est capable d’évoluer, de développer et d’enrichir son propos. Sa rencontre avec Connan Mockasin semble avoir été déterminante dans sa façon d’aborder la musique (plus crooner moins rock en gros) et plus précisément son jeu de guitare (sa façon d’aborder les effets, les timbres…). Sa musique rêveuse, même chargée d’une légère tristesse indéfinie reste définitivement le meilleur palliatif au Lexomil…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 2 de Mac DeMarco
Une 2ème chronique de l'album Another One de Mac DeMarco
Mac DeMarco en concert à La Maroquinerie (mardi 14 mai 2013)
Mac DeMarco en concert au Festival Rock en Seine 2014 (vendredi 22 août 2014)
Mac DeMarco en concert au Festival La Route du Rock #24 (samedi 16 août 2014)
Mac DeMarco en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - dimanche 3
Mac DeMarco en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
Mac DeMarco en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Samedi 6 juillet
L'interview de Mac DeMarco (mardi 14 mai 2013)

En savoir plus :
Le Bandcamp de Mac DeMarco
Le Facebook de Mac DeMarco


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=