Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Insoumis
Mathieu Denis  septembre 2015

Réalisé par Mathieu Denis. Canada. Drame. 1h59 (Sortie le 2 septembre 2015). Avec Anthony Therrien, Antoine L'Ecuyer, Karelle Tremblay, Tony Nardi, Marie Brassard, Jean-François Pronovost, Dino Tavarone et Francis Ducharme.

"Insoumis" de Mathieu Denis raconte un moment-clé de l'histoire moderne du Québec : celle où, au cœur des années 1960, la "Belle province", encore politiquement endormie, s'est réveillée à l'Histoire avec l'existence d'un mouvement indépendantiste prêt à passer à l'action terroriste.

Le tragique destin de Jean Corbo, 16 ans, qui explose avec sa bombe marque le départ d'une série d'actions radicales du "Front de Libération du Québec" (FlQ) exprimant le malaise de la minorité francophone au Canada.

Comme les Français connaissent mal ces événements, le film de Mathieu Denis sera pour eux l'occasion de découvrir comment a pris forme l'idée de l'indépendance québécoise.

De facture classique, "Insoumis" raconte de manière linéaire le court parcours de Jean Corbo, entre le moment où il découvre l'existence de nationalistes idéalistes qui veulent à la fois libérer le pays de la domination anglo-saxonne et transformer la société,et celui où son destin va s'accomplir.

D'origine italienne, Jean Corbo est d'abord marqué par ce qu'il est advenu à son père et à son grand-père pendant la guerre. Il ne supporte pas qu'ils aient été internés et traités comme des traîtres potentiels. Il ne supporte pas non plus qu'ils aient refoulé ce traitement inique et que son père, exemple de self made man, ait épousé la cause du parti libéral.

Clair dans son approche politique, "Insoumis" de Mathieu Denis reconstitue sans trop de didactisme, cette année 1966 capitale pour l'avenir du "Québec libre". Incarnés par des acteurs chevronnés, les Corbo cristallisent les contradictions québécoises. Ainsi, Jean accepte difficilement de se sentir "italo-canadien", refuse le communautarisme comme viatique et, bien que victime du racisme latent contre la minorité italienne, se construit comme "Québécois".

Dans cette reconstitution très crédible des années soixante, Mathieu Denis décrit comment les jeunes québécois ont vécu cette époque de contestation généralisée, comment le besoin de se débarrasser de la chape de plomb paternaliste et catholique a été vecteur pour certains d'une radicalité extrême.

Anthony Therrien, du haut de ses seize ans, s'impose en Jean Corbo. Pas besoin de savoir s'il y a une ressemblance physique avec son personnage, la moue déterminée et le regard sévère qu'il pose sur tout ce qui l'entoure doit bien être ce qui animait Corbo.

Ce jeune homme qui va inexorablement vers une mort précoce et injuste frappe encore aujourd'hui les esprits. Aller jusqu'au bout pour une cause qui ne s'autorise pas la barrière de la violence n'a pas bonne presse. Pourtant qu'on puisse mourir pour ses idées est infiniment respectable à l'heure où ceux qui refusent la violence ont troqué les leurs pour des plats de lentille ou des postes ministériels.

"Insoumis" de Mathieu Denis n'est pas une apologie du terrorisme puisqu'il montre comment les idéologues du FLQ utilisent le sacrifice de Jean Corbo, mais cela ne l'empêche de saluer en lui tous les idéalistes au cœur pur qui manquent cruellement de nos jours.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=