Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival La Route du Rock #25 (dimanche 16 août 2015)
Father John Misty - Savages - Ride  (Fort de Saint-Père, Saint-Malo)  du 13 au 16 août 2015

Father John Misty

Costards et barbes de rigueur, le groupe de Josh Tillman (ex Fleet Foxes) entre en scène sous le soleil et les applaudissements. Dès les premières notes, le soft rock faussement sirupeux du groupe fait mouche. A fond dans son personnage de connard prétentieux en repentir, Father John Misty interprète divinement bien ses ballades aux textes cyniques et auto-critiques, jouant avec le public, le pied de micro et les caméras, balançant sa guitare à l’autre bout de la scène, et s’agenouillant volontiers pour prêcher la bonne parole.

La setlist fait la part belle au dernier album en date (I love you Honeybear, 2015) dans des versions assez proches du disque mais habitées, avec quelques morceaux du précédent (Jesus Christ Girl, lourd et tendu). Le concert se termine par "The Ideal Husband", Tillman hurle, sort ses tripes et nous laisse les larmes aux yeux. Un grand moment.

Savages

Dès les premières notes assenées par le quatuor anglais exclusivement féminin, on sent que ça va être intense. Une heure et demi de post-punk rageur, crowd surfing, longues montées en tension avec prise à partie du public, les quatre musiciennes ont une énergie et une précison impressionnantes.

Tailleur noir et escarpins léopard, la chanteuse met à profit ses talents d’actrice pour impliquer le public dans ses textes assez crus et engagés voire féministes, que la PJ Harvey des débuts n’aurait pas renié.

Maîtrisant très bien le français, elle parviendra rapidement à se mettre le public du festival dans la poche, avec l’appui du groupe qui maintient la pression à coup de rythmes sauvages et de guitares rugueuses et mélodiques. On regrettera parfois le côté monolithique de l’ambiance et des morceaux, mais cela reste une excellente prestation.

Ride

Moment le plus attendu du festival après l’annulation de Björk, la réformation de Ride est rodée par plusieurs mois de concerts. Les oxfordiens, créateurs du mouvement shoegaze, ont bercé l’adolescence d’une grande partie du public. Batterie infatigable, son de guitares amples et massifs, voix sèches et souvent en harmonie, tout y est pour nous ramener aux heures de gloire des années 90.

Le concert commence par leur plus gros tube "Leave them all behind", et enchaînera avec les classiques du groupe, alternant les morceaux chanté par Mark Gardener et Andy Bell, et la magie opère. Le groupe prend visiblement beaucoup de plaisir et c’est communicatif.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fear Fun de Father John Misty
La chronique de l'album God's Favorite Customer de Father John Misty
Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty
Savages parmi une sélection de singles (juillet 2012)
La chronique de l'album Silence Yourself de Savages
La chronique de l'album Adore Life de Savages
Savages en concert au Festival La Route du Rock #22 (samedi 11 août 2012)
Savages en concert au Festival Rock en Seine 2013 (vendredi 23 août 2013)
Savages en concert à Pitchfork Music Festival Paris #3 (édition 2013)
Savages en concert au Festival La Route du Rock #26 (dimanche 14 août 2016)
La chronique de l'album Ride paranaoïa de JR Ewing
La chronique de l'album Ride your heart de Bleached
La chronique de l'album This is not a safe place de Ride

En savoir plus :
Le site officiel du Festival La Route du Rock
Le Facebook du Festival La Route du Rock

Crédits photos : Jasmina Vulic (toutes les séries sur son Flickr)


Stéphane Garry         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=