Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Ronde d'Arthur Schnitzler
Aktéon Théâtre  (Paris)  septembre 2015

Comédie dramatique de Arthur Schnitzler, mise en scène de Judith Andres, avec Luca Teodori, Charles Pernel-Fichet, Sophie Braem-Vasco, Isham Conrath, Judith Andres, Daniel Hederich, Louison Cadieu, Martin Van Eeckhoudt, Astrid Nonet et Florian Vaz.

Une prostituée, un soldat, une femme de chambre, un jeune homme de bonne famille, une femme mariée, son mari, une grisette, un poète, une comédienne, un comte... et pour boucler la ronde, la prostituée à l'origine de cette danse des corps et des plaisirs...

Dans sa version sans temps morts et quelques figures de style sur le canapé au centre de la scène, Julie Andrès a scrupuleusement respecté la ronde charnelle imaginée jadis par Arthur Schnitzler.

Seul petit changement, la fille publique n'a pas, comme dans le film de Max Ophüls tiré de la pièce la blondeur à son apogée de Simone Signoret, mais la barbe noire et la robe fourreau de Conchita Wurst, la dernière gloire musicale autrichienne.

Cette modification clin d'oeil n'est pas gênante, tout comme le parti-pris de ne pas costumer les dix protagonistes, mais de simplement les caractériser par un détail vestimentaire ou physique pouvant évoquer leur état ou leur fonction sociale. Cette ronde polissonne, où les amours tarifés, les coïts furtifs et les nuits langoureuses s'enchaînent sans discontinuité ne devrait pas susciter beaucoup d'émois, et plutôt déclencher rires et sourires.

Car ici, nulle question de dépravation : c'est à un hymne à l'amour permanent que l'on a droit. Entre les scènes d'amour, il prendra la forme de lieder chantés joliment a cappella par toute la troupe. Puis, leur succèderont des airs électro-pop quand le couple en démonstration sur le canapé s'essaiera à des positions amoureuses à la fois chastes et suggestives...

Certains penseront sûrement qu'on est très loin de l'oeuvre sulfureuse d'Arthur Schnizler décrivant au scalpel la décadence austro-hongroise. Pourtant, "La Ronde", telle qu'elle est présentée aujourd'hui, a gardé son pouvoir de critique sociale et même gagné en universalité. Elle dit l'hypocrisie intemporelle des relations homme-femme quand rôde le parfum enivrant du désir.

Dans "La Ronde", chaque personnage est à la fois chasseur et gibier et doit livrer impérativement deux facettes différentes de son rôle. Il faut ainsi que tous les maillons de la chaîne soient à l'unisson.

C'est la grande force de la troupe dirigée par Julie Andrès de réunir dix excellents jeunes comédiens. On les sent vraiment heureux d'avoir tous quelque chose à défendre et de construire ensemble, pas à pas, un excellent spectacle.

On conseillera vivement aux amateurs d'un théâtre simple et inspiré d'entrer à leur tour dans leur ronde endiablée.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=