Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Oracle
Marcus Vetter et Karin Steinberger  septembre 2015

Réalisé par Marcus Vetteret Karin Steinberger. Allemagne. Documentaire. 1h33 (Sortie le 16 septembre 2015).

Voilà un film qui sort juste à temps !

En effet, le héros de "L'Oracle" de Marcus Vetter, Martin Armstrong, est un prévisionniste économique dont les "prédictions" et les intuitions se sont souvent révélées exactes. Or, en 1998, il a annoncé que le 1er octobre 2015 aurait lieu le "krach des dettes d'État".

Évidemment, Martin Armstrong n'est pas Nostradamus et la date qu'il donne peut fluctuer de quelques jours ou de quelques semaines...

Né en 1949, Martin Armstrong est un analyste financier qui s'est enrichi en développant un modèle informatique fondé sur le nombre Pi ainsi que sur les théories des cycles économiques. S'étant rendu célèbre en annonçant l'effondrement économique de la Russie en 1998, il a, dès lors, attiré l'attention des autorités américaines. L'année suivante, un matin, des agents du FBI ont pris d'assaut ses bureaux, confiscant son modèle informatique et l'accusant d'être à l'origine d'une arnaque à la Ponzi, s'élevant à trois milliards de dollars.

C'est le début de la descente aux enfers de Martin Armstrong et le sujet essentiel de "L'Oracle" qui va conter comment, hors de toute légalité judiciaire, il sera maintenu en prison sans jugement pendant des années. Les grands zélateurs de la démocratie américaine devront ramer pour justifier ce que raconte le film de Marcus Vetter. Car on est assez près du sort subi par un Khodorovski embastillé en Russie sous ordre de Vladimir Poutine, à la différence que ce n'est pas George Bush qui a fait emprisonner Armstrong, mais des juges américains de haut rang.

Tenu au secret dans des endroits sordides, de véritables culs-de basse fosse aux côtés desquels Guantanamo apparaît comme une prison trois étoiles, Armstrong ne pouvait pas communiquer avec l'extérieur. On le sortait tous les dix-huit mois pour qu'il révèle les formules de ses algorithmes. Comme il n'y consentait pas, on le renvoyait croupir jusqu'à la prochaine fois.

Au bout de sept ans, ses geôliers lui proposèrent un autre marché : accepter de s'accuser d'un délit financier pour être jugé. Armstrong accepta et fit cinq années de prison de plus avant de sortir en 2011.

Voilà donc un pays qui se proclame la plus grande démocratie du monde et qui, une fois au moins, si l'on excepte le sort des prisonniers de Guantanamo en voulant bien admettre, à la rigueur, qu'il s'agit de "terroristes", a violé par le biais de sa justice indépendante les droits d'un homme.

Film vraiment saisissant, "L'Oracle" de Marcus Vetter l'est aussi par la personnalité de son héros : celui-ci, une fois hors de son cachot, n'a pas perdu son temps à jouer les Monte-Christo. Non, il est reparti de plus belle dans son activité précédente, celui d'un génie des mathématiques financières cherchant à comprendre les évolutions du monde... Et les financiers et les économistes de tous poils accourent de nouveau à ses conférences.

Découvrir ce personnage étonnant tenter de comprendre pourquoi on lui a fait subir un tel sort, voilà déjà deux bonnes raisons d'aller voir "l'Oracle". On pourra en trouver une troisième si on a la patience de rester jusqu'au bout du générique de fin pendant lequel il explique, de manière très convaincante, pourquoi l'euro, monnaie infondée économiquement, va sombrer bientôt corps et biens...

Ceux qu'il aura convaincus en tireront peut-être un bénéfice qui ira bien au-delà du simple plaisir cinématographique... Surtout si ce qu'il a déjà prévu pour le 1er octobre 2015 advient...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=