Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Intérieur coréen - Oeuvres de In-Sook Son
Musée national des arts plastiques - Guimet  (Paris)  Du 18 septembre 2015 au 14 mars 2016

Dans le cadre de l'année France-Corée, le Musée national des arts plastiques-Guimet accueille au sein de son annexe du Panthéon boudhique, sis dans l'ancien Hôtel d'Heidelbach, les créations de In-Sook Son, une artiste contemporaine qui revisite une pratique traditionnelle en Corée qu'est la broderie.

L'exposition "Intérieur coréen, oeuvres de In-Sook Son" conçue sous le commissariat de Sophie Makariou et Aurélie Samuel, respectivement présidente et responsable des collections textiles du musée, qui lui est consacrée permet, en premier lieu, d'aborder la place majeure des arts textiles dans la culture coréenne.

Par ailleurs, elle opère un focus sur le travail spécifique de In-Sook Son, Yemo, de son nom d'artiste Yemon, issue d'une grande famille de brodeuses pratiquant le kungsu, la broderie royale.

In-Sook Son - La broderie, un artisanat érigé au rang des beaux-arts

L'oeuvre de In-Sook Son s'inscrit dans une double démarche. Une démarche politique pour valoriser et promouvoir un artisanat de haut niveau d'exigence qui résulte du savoir-faire et la créativité exceptionnelle transmis par des générations de femmes confinées, et physiquement cloîtrées, dans un système social patriarcal placé sous obédience du confucianisme pendant la période de la dynastie Choson qui perdura pendantt plus de six siècles jusqu'en 1910, et pour lesquelles il constituait leur seul espace de reconnaissance et de liberté.

Ainsi, à l'aune d'une modernité qui tient notamment à l'individualisation des broderies et motifs codifiés depuis plusieurs siècles, pour, indique-t-elle, réinventer la tradition et non la perpétuer de manière sclérosée, In-Sook Son revisite la garde robe féminine traditionnelle.

Confectionnée en damas de soie qui lui apporte une texture très particulière de légèreté et de profondeur moirée et destinée aux élites sociales, elle est encore en usage au 21ème iiècle pour les cérémonies, tel le mariage avec une splendide robe de mariée et pour les occasions spéciales.

Elle décline également sa virtuosité de brodeuse pour les accessoires ornementaux que sont les noeuds décoratifs faisant office de bijoux, les coiffes et les bourses ainsi que pour les vêtements d'enfants qui étaient investis d'un rôle protecteur lié à la forte mortalité infantile du passé.

Par ailleurs, In-Sook Son a entrepris une démarche artistique personnelle qui tient à ériger un artisanat en art, celui de la peinture au fil nommée "silgrim" et qui a donné lieu à la création d'une institution dédiée, la Yemon Silgrim Art and Culture Foundation.

En effet, elle considère que dans la pratique de la broderie au point lancé au rendu pictural, le fil de soie et l'aiguille constituent des médiums équivalents à la peinture et au pinceau ce qui opère une novation substantielle permettant à un art appliqué ou un art décoratif de rivaliser avec un art majeur.

Ce qu'attestent les portraits en pied de "mindo", les beautés coréennes, ainsi réalisés, et avec de vrais cheveux pour la coiffure, d'après des peintures du 18ème et du 19ème siècle qui accueillent le visiteur dans le hall d'entrée de l'exposition.

Cette peinture au fil, dont les motifs sont inspirés de la nature avec une stylisation poussée parfois jusqu'à l'abstraction, est également déclinée par l'artiste comme transposition de la marqueterie.

Ainsi les pièces brodées sont insérées dans les parties ajourées de meubles de prestige en laque inspirés du mobilier antique coréen qu'elle crée et dont elle supervise toutes les étapes d'élaboration.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée national des arts plastiques-Guimet

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée national des arts plastiques-Guimet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=