Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vu du pont
Ateliers Berthier  (Paris)  octobre 2015

Comédie dramatique de Arthur Miller, mise en scène de Ivo van Hove avec Nicolas Avinée, Charles Berling, Pierre Berriau, Frédéric Borie, Pauline Cheviller, Alain Fromager, Laurent Papot et Caroline Proust.

L'an passé, Ivo van Hove avait monté "Antigone" avec Juliette Binoche dans le rôle-titre de la pièce de Sophocle. On lui avait reproché une certaine rigidité dans ce qui avait tout d'un "euro-pudding" rassemblant des énergies disparates.

Avec "Vu du pont", il paraît tout de suite plus dans son élément que dans la tragédie grecque. D'emblée, le dispositif scénique choisi correspond bien à la pièce d'Arthur Miller, qui n'est pas sans analogie avec un combat de boxe.

Les spectateurs sont en effet rangés autour de trois côtés d'un carré noir qui laisse place à une scène qui pourrait être un ring rectangulaire dont le sol blanc est celui d'une salle de bain, et qui est bordé d'un rebord noir sur lequel les acteurs pourront occasionnellement s'asseoir, et notamment Alfieri, l'avocat qui raconte le fait-divers sur lequel est construit "Vu du pont".

Quand la pièce commence, deux hommes se rhabillent : ils viennent de prendre leur douche après leur travail. Ce sont des dockers new-yorkais. Ivo van Hove en a fait une "essence" de dockers et Daniel Loayza, qui a traduit la pièce, ne leur a pas donné un "phrasé" populaire, comme l'avait fait Marcel Aymé dans sa traduction.

Chez les Carbone, famille d'origine italienne, la solidarité n'est pas un vain mot, et c'est sans arrière-pensées que sont accueillis Marco et Rodolpho, deux jeunes italiens qui viennent travailler clandestinement aux États-Unis pour subvenir aux besoins des leurs restés au pays.

Mais Catherine, la fille unique d'Eddie Carbone, qu'il aime peut-être trop, tombe amoureuse de Rodolpho, l'italien blond et se met en place la terrible logique, celle de la fatalité, qui transforme un drame en tragédie.

Dans ce décor elliptique sans rien de typiquement italien, Ivo van Hove s'est refusé à l'anecdote et au détail pour se concentrer sur l'intensité qui sied au texte d'Arthur Miller. Les comédiens sont habillés simplement sans "repères" sociaux et les costumes d'An D'Huys sont plutôt élégants et éloignés de toute référence "prolétarienne".

Dans "Vu du pont", Charles Berling incarne avec une conviction toute en brutalité Eddie Carbone. Son corps se transforme au fil de la pièce en un bloc de plus en plus compact. Les acteurs qui lui font face eux aussi doivent muer. Les sentiments qui transcendaient leurs existences heureuses malgré les épreuves se délitent au fur et à mesure de l'évolution du drame.

Chacun, ici, finit par perdre sa pureté originelle et devient le contraire de ce qu'il était à l'état naturel. De l'amour à la haine, de la compassion à la vengeance, de la fraternité à la trahison, le paradis blanc ne va pas survivre. Tout est près pour un opéra de sang et de fureur.

Une plongée dans l'abîme d'un fait-divers monstrueux et stupide propice à un grand moment de théâtre, un moment à proprement parler inoubliable qui remet Arthur Miller à la place qu'il mérite.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=