Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gary Gritness - Battles
Grand Mix  (Tourcoing)  jeudi 29 octobre 2015

Grosse soirée belliqueuse en bonne intelligence au Grand Mix, le rythme dans la peau de bête tendue… et autres.

La bataille commence dès la première partie, dans l'esprit qui malgré lui accorde plus d'importance qu'il ne faudrait à l'aspect du bonhomme qui est sur scène.

Gary Gritness est un peu "trop" pour être honnête. Look 90's, gros blouson, casquette enfoncée, moustache à la Magnum, lunettes noires, "chaîne en or qui brille", keytare (cet instrument mi-clavier mi-guitare qu'on croyait oublié), vocoder à fond les ballons, il nous fait le rappeur west coast antique, nappes de synthés, "flow" de gangsta, poum-clap, la totale. Il est à noter quand même que le gars est de Nancy, et qu'il a signé sur le label néérlandais Clone.

En fait, c'est à Ali G qu'il fait un peu penser. Cet alter ego de Sacha Baron Cohen, faux chanteur boombastic mais vrai comédien manipulateur (le même Cohen fera le film Borat quelques années après). Bon ici, c'est un vrai musicos, clairement, mais l'enveloppe fausse pas mal la perception. Le public cela dit, entre scepticisme et hilarité a vite choisi la troisième voie du kif total et s'est pris au jeu du dance floor.

Parce que passé le recul face à cet anachronisme revendiqué, il faut bien avouer qu'il n'a rien à envier avec plein de DJ populaires dont on regrette qu'ils soient des hommes troncs en live. Là onregrette le contraire au début, mais au fond bien obligé de reconnaître que c'est un mélange rap / soul / electro / transe / bidule (le dernier titre étant possiblement une reprise de Helmet, ancien groupe de John Stanier, héraut des Battles à venir). Et une bête de scène. Et qui pousse à aller au-delà des apparences ; ce n'était pas gagné d'avance, mais ça marche.

Après la bataille dans le verre d'eau de l'esprit étriqué, la bataille navale énorme, ludique mais intraitable, évidente et super complexe, jouissive. Battles. Dave Konopka, bassiste et guitariste, look propret, s'installe accroupi devant ses pédales innombrables, loopse des petits machins tranquilou.

On commence à reconnaître un air, et Ian Williams, l'homme aux claviers penchés et à la guitare chewing-gum arrive et en fait autant, des ptits bouts d'trucs. Et ça monte, le rythme, ça monte, ahah ! Voilà "Ice Cream" ! Morceau bizarre et réjouissant, équivoque. Et enfin l'homme. John Stanier, la moelle épinière de Battles, le batteur. Que dis-je : Le Batteur. Et bim, le Grand Mix de se prendre dans la tête les fracas syncopés, les enchaînements presque illisibles et coulants de source, la Machine.

Bataille rangée. Une application et une précision qui font peur, ils ne sont pas là pour déconner même s'ils sont loin de paraître froids (un rigolo du premier rang se verra invité à prendre la parole…), les corps ramassés ou ondulants (Williams tel un Valentin le désossé), les yeux aux aguets, ils sont au cordeau, ne s'interpellant que pour finir de régler tel ou tel bouton à l'effet obscur mais décisif manifestement.

Bataille à mains nues. C'est à dégoûter quiconque a un jour caressé l'espoir de fricoter avec une batterie. Ce type la maltraite et elle aime ça, laissez tomber. Au troisième titre, il transpire à grosses gouttes, à la fin du concert sa chemise a tout simplement changé de couleur. Il doit avoir des épaules de buffle. Ils sont alignés tous trois, la batterie au milieu, et le pompon, la cymbale haute, au-dessus de tout, c'est la Lune.

Bataille des nerfs. Au fait, on appelle ça du math rock. Parce que c'est compliqué. C'est du "maths-appliqués-rock" plutôt. Surtout ne pas chercher à comprendre. Se laisser imaginer, "imager", parce que c'est plein d'images en plus de notes. Entre mélodies orientales, coups de massues industrielles et zigouigouis rigolos, on oscille entre pleins d'univers, mais beaucoup de jeux, c'est un peu la bande originale parfaite pour jeu vidéo pointu.

Alternant des titres du sommet Gloss Drop et du dernier La Di Da Di (produit par Warp comme le reste de leur discographie), l'heure et demi passe en un rien de temps et se termine sur "The Yabba". Bataille de cordées.

S'il y avait une cathédrale à Gotham City, il faudrait l'appeler Battles.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album E.P. C B de Battles
La chronique de l'album Mountain battles de The Breeders
La chronique de l'album All the Battles de JOY
Battles en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
Battles en concert au Festival de Dour 2006 (vendredi)
Battles en concert à La Maroquinerie (10ème édition des Inrocks Indie Club) (21 septembre 2006)
Battles en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Battles en concert à L'Aéronef (mardi 12 avril 2011)
Battles en concert au Cabaret Sauvage (jeudi 30 juin 2011)
Battles en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
Battles en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
Battles en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Vendredi
Battles en concert au Festival La Route du Rock #26 (samedi 13 août 2016)


En savoir plus :
Le site officiel de Gary Gritness
Le Soundcloud de Gary Gritness
Le Facebook de Gary Gritness
Le site officiel de Battles
Le Soundcloud de Battles
Le Myspace de Battles
Le Facebook de Battles

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


Marion Gleizes         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 mai 2020 : Culture pour tous !

Toujours pas de festival, de théâtre, de concert, et autres ouvertures de lieux de réjouissances diverses sinon quelques passe droits pour les amis de Manu. En espérant que tout rentre dans l'ordre et que l'on retrouve le plaisir du spectacle vivant bientôt. Soyez prudents, sortez couverts et restez curieux !

Du côté de la musique :

Interview de Roman Rappak autour de son nouveau projet Miro Shot
"Par défaut" de Antoine Hénaut
"Three old words" de Eldad Zitrin
"Night dreamer direct to disc sessions" de Gary Bartz & Maisha
"Mareld" de Isabel Sörling
"Miroir" de Jean Daufresne & Mathilde NGuyen
"Self made man" de Larkin Poe
"Notre dame, cathédrale d'émotions" de Maitrise Notre Dame de Paris
"Enchantée" de Marie Oppert
"Miroirs" de Quintet Bumbac
et toujours :
"Chante-nuit" de Facteurs Chevaux
"9 songs" de Pierre
"Sex education" de Ezra Furman
"Cage meet Satie" de Anne de Fornel et Jay Gottlieb
Interview de Batist & the 73' réalisé à l'occasion de son live Twitch dont des extraits accompagnent cette entretien
"Hundred fifty roses" de Dune & Crayon
"F.A. Cult" de Hermetic Delight
"Love is everywhere" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Hum-Ma" de Les Enfants d'Icare
"Spirals" de Sébastien Forrestier

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"Frida jambe de bois" de Pascal Rinaldi en vidéo
le diptyque Arne Lygre mis en scène par Stéphane Braunschweig :
"Je disparais" en vidéo
"Rien de moi" en vidéo
des comédies :
"Alors on s'aime"
"L'Appel de Londres"
"Hier est un autre jour"
du divertissement :
"On ne choisit pas sa famille"
"Double mixte"
du vaudeville avec "Le Système Ribadier"
du côté des humoristes :
"François Rollin - Colères"
"La Teuf des Chevaliers du fiel"
"Franck Duboscq - Il était une fois"
Au Théâtre ce soir :
"Le canard à l'orange"
"Le prête-nom"
"Deux hommes dans une valise"
des classiques par la Comédie française :
"Le Petit-Maître corrigé" de Marivaux
"Cyrano de Bergerac" d"Edmond Rostand
et aller à l'opéra pour :
"Fortunio" d'André Messager
"Falstaff" de Verdi

Expositions avec :

les visites commentées par les commissaires d'expositions qui se sont tenues au Musée Jacquemart-André :
"Hammershøi, le maître de la peinture danoise" en vidéo
et "La collection Alana - Chefs-d'oeuvre de la peinture italienne"
partir en province pour découvrir en images le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg
et le Musée des Beaux-Arts de Nancy
puis en Europe en Espagne le Musée national Thyssen-Bornemisza à Madrid
en Allemagne au Städel Museum à Francfort
ailleurs au Brésil à la Pinacothèque de Sao Paulo
et au Japon au Ohara Museum of Art à Kurashiki
avant de revenir dans l'Hexagone pour une déambulation virtuelle dans le Petit Palais

Cinéma at home avec :

du drame : "Aime ton père" de Jacob Berger
de l'espionnage : "Les Ennemis" d'Edouard Molinaro
du thriller : "The Unseen" de Geoff Redknap
du thriller fantastique avec "La Neuvième Porte" de Roman Polanski
du divertissement :
"Cassos" de Philippe Carrèse
"Promotion canapé" de Didier Kaminka
"Les Frères Pétard" de Hervé Palud
de glorieux péplums italiens avec Steve Reeves :
"Les Travaux d'Hercule' de Pietro Francisci en VO
"La Bataille de Marathon" de Jacques Tourneur, Mario Bava et Bruno Vailati en VF
du western :
"L'Homme aux colts d'or" d'Edward Dmytryk
"Chino" de John Sturges
au Ciné Club, du cinéma français des années 30 :
"Mister Flow" de Robert Siodmak
"La Banque Némo" de Marguerite Viel
"Les amours de minuit" d'Augusto Genina et Marc Allégret
"Ces messieurs de la santé" de Pierre Colombier
et des films récents en DVD :
"Deux" de Filippo Meneghetti
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"La Dernière vie de Simon" de Léo Karmann

Lecture avec :

"J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond" de Alexis Jenni
"Les Beatles" de Frédéric Granier
"Washington Black" de Esi Edugyan
et toujours :
"Là où chantent les écrevisses" de Delia Owens
"Les lumières de Tel Aviv" de Alexandra Schwartzbrod
"Faites moi plaisir" de Mary Gaitskill
"La chaîne" de Adrian McKinty
"Incident au fond de la galaxie" de Etgar Keret

Froggeek's Delight :

Des lives jeux vidéo (mais aussi des concerts) tout au long de la semaine sur la chaine Twitch. Rejoignez la chaine et cliquez sur SUIVRE pour ne rien rater de nos diffusions.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=