Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Scorsese
Cinémathèque française  (Paris)  Du 14 octobre 2015 au 14 février 2016

Septuagénaire italo-américain et newyorkais dans l'âme à la filmographie impressionnante, acteur, scénariste et réalisateur multi-récompensé, Martin Scorsese est à l'honneur à la Cinémathèque française.

Celle-ci accueille l'exposition sobrement intitulée "Scorsese", initiée par la Deutsche Kinemathek Museum for Film and Television de Berlin et les commissaires attachés Kristina Jaspers et Nils Warnecke, dont la monstration parisienne a été retravaillée avec Matthieu Orléan, conseiller artistique chargé des expositions à la Cinémathèque française.

Conçue notamment à partir de la collection personnelle du réalisateur, elle est ordonnée autour d'un parcours thématique qui ne ressort ni au biopic ni à l'anecdotisme mais résulte d'une analyse synthétique propice à une judicieuse appréhension du cinéma scorsesien à partir de son processus cinématographique.

De plus, la scénographie confiée à l'Atelier Maciej Fiszer est une réussite car elle est scandée par des panneaux inspirés des panneaux d'affichage qui font office de cartels et permettent les insertions photographiques à la manière de l'affiche de cinéma et par de nombreux écrans vidéos grand format.

Ce qui crée une ambiance immersive résolument urbaine saturée de lumières et d'images et la structure en chicane resserre l'espace de déambulation pour les visiteurs qui évoquent le flot humain des mégapoles.

Scorsese, "le désir de placer une image après l’autre et de les regarder bouger"

L'exposition se développe en cinq parties en résonance avec les deux grandes étapes cinématographiques que sont l'écriture du scénario ("De nouveaux héros", "Crucifixion", "Au coeur de New York" et "Inspirations") et la réalisation ("Maestria" avec filmer, miser et monter) qui, en l'espèce, de manière pertinente et passionnante les spécificités de son processus créatif et filmique.

Ainsi sont décryptés les fondamentaux scorcesiens liés aux valeurs et aux schémas transmis et acquis lors de l'enfance dans la "Little Italy" de New York.

Et avec une intégration culturelle construite sur des bases identitaires héréditaires fortes, une famille d'origine sicilienne catholique et patriarcale, et la confrontation avec l'univers de la rue et ses codes claniques.

Ce qui éclaire ce cinéma d'hommes vus sous l'angle de leur destinée tragique soumise à la culpabilité judéo-chrétienne, celle du péché originel, en quête de rédemption qui s'insère dans l’histoire d'une ville que Scorsese ne cesse de tracer l'évolution métamorphique.

Sur le site de la Cinémathèque française, une carte interactive resitue les décors de ses films et permet de découvrir le New York de Martin Scorsese qui participe également à la mythologie newyorkaise.

La présentation privilégie de nombreuses archives scénaristiques permet de prendre la mesure du long processus d'élaboration conceptuelle, avec notamment la pratique méticuleuse du story-board chère à un maître du cinéma, et son maître, Alfred Hitchcock, qui ne laisse rien au hasard en encadrant le tournage et anticipant sur le montage.

Pour le cinéphile qu'est Scorsese, Hitchckok, à qui il a consacré son travail de fin d'études et sa première oeuvre, "The Big Shave" tiurné en 1967, figure au sommet du panthéon du 7ème art.

A ne pas rater, projeté dans un sas transitionnel, le court métrage "La clé de la réserve" réalisé "à la manière de" en 2007 par Scorsese, avec Simon Baker dans le rôle du héros, à partir d'un projet de scénario inabouti de Hitchock figurant sur quelques feuillets incomplets.

Au demeurant, cette admiration le conduit s'entourer des collaborateurs tels le compositeur Bernard Herrmann, le chef décorateur Henry Bumstead et de Saul Bass pour les génériques.

Car la virtuosité unanimement louée de la forme du cinéma de Scorsese est également liée à la fédération de talents techniques, notamment des directeurs de la photographie tels Michael Ballhaus et Robert Richardson, et, surtout, de Thelma Schoonmaker qui assure le montage de tous ses films.

Par ailleurs, la Gare de Lyon présente, le long de la Salle des Fresques, une série de photos de plateau prises sur les derniers tournages par Brigitte Lacombea photographe attitrée de Scorsese.

Enfin, l'exposition est doublée par une rétrospective de l'intégralité de la production du cinéaste, des courts aux longs métrages, en passant par les documentaires et les séries télévisées.

 

En savoir plus :

Le site officiel de la Cinémathèque française

Crédits photos : Stéphane Dabrowski
avec l'aimable autorisation de la Cinémathèque française


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 octobre 2021 : La musique live est de retour

Nous sommes bien fiers de vous annoncer qu'avec Le Village Pop et le Walrus nous allons vous concocter une série de sessions live en public et ce dès le 7 novembre avec Yules et Les Soucoupes Violentes ! En attendant de vous en dire plus, voici le programme et le replay de la MAG#35 également !

Du côté de la musique :

"Apres les heures grises" de Pauline Croze
"Bowling" de Pelouse
"Schubert : Rosamunde La jeune fille et la mort" de Quatuor Hermès
"Dancing or dying ?" de The Celtic Social Club
"Vanities" de W.H. Lung
"Minirose" de Chlorine Free
"The unreleased Beethoven recital 1959" de Claudio Arrau
"Api" de MASSTØ
"Acid love" de Eau Rouge
Interview de Headcharger lors de leur passage à Hérouville autour de leur album "Rise from the ashes"
"Joseph Haydn : Les trois derniers quatuors à cordes" de Quatuor Prazak
"La sélection de Jim Putnam" en personne dans la 4eme émission de Listen In Bed
"Fiers et tremblants" de Marc Nemmour et Loic Lantoine
quelques nouveautés par ci par là avec Collatéral, Penny Was Right, Killing Volts ou encore Tagada Jones
et toujours :
"Arco" de A.A. Williams
"Babyland" de Adrien Chicot
"Friends that break your heart" de James Blake
"Jo & Jean" de Jo Wedin & Jean Felzine
"Au croisement des mondes" de Kevin Braci Quintet
"Construçao" le Mix 3 de la saison 3 de Listen in Bed
"M.O.M." de M.O.M.
"Fariboles" de Maurice
"Pilgrimage of the soul" de Mono
"Rechute" de Svinkels
"La vie d'artiste" de Thomas Breinert et Oldelaf

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Roi des pâquerettes" au Théâtre Le Lucernaire
"Soie" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"La clôture de l'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Pâtes à l'ail" au Café de la Gare
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Vogue 1920-2020" au Palais Galliera
"Aux frontières de l'humain" au Musée de l'Homme
"Une histoire de la mode" au Palais Galliera
dernière ligne droite pour :
"Henri Cartier-Bresson - Revoir Paris" au Musée Carnavalet
"Chagall, Modigliani, Soutine… Paris pour école, 1905-1940" au Musée d'Histoire et d'Art du Judaïsme
"Moriyama - Tomatsu : Tokyo" à la Maison Européenne de la Photographie
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Oray" de Mehmet Akif Büyükatalay
en streaming gratuit :
"I feel good" de Gustave Kervern et Benoît Delépine

"Climax' de Gaspard Noé
"The Lobster" de Yórgos Lánthimos
"Winter Sleep" de Nuri Bilge Ceylan
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
"Eaux troubles" de Stefan Krohmer

Lecture avec :

"Mort à Mud Lick" de Eric Eyre
"J'ai executé un chien de lenfer" de David di Nota
"Infographie de la Révolution française" de Julien Peltier & Jean Clément Martin
"Frédéric II" de Sylvain Gouguenheim
"Evergreen island" de Heidi Perks
et toujours :
"Julie, matricule 247 : le destin d'une bagnarde" de Muriel Meunier
"L'inconscient ou l'oubli de l'histoire" de Hervé Mazurel
"Le roman-photo" de Jan Baetens & Clémentine Métois
"Les gueules noires" de Jack Domon & Gilles Zampano
"Minuit, dernière limite" de Lee Child
"Nous sommes les chasseurs" de Jérémy Fel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=