Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chefs d'oeuvre d'Afrique
Musée Dapper  (Paris)  Du 30 septembre 2015 au 17 juillet 2016

Le Musée Dapper, institution privée qui ne dispose pas de collection permanente, a pour vocation dédiée l'organisation et la présentation d'expositions temporaires consacrées aux arts aux cultures de l'Afrique subsaharienne, des Caraïbes et de leurs diasporas.

Toutefois, émanation de la Fondation Olfert Dapper créée en 1983 sous l'impulsion de Michel Leveau, elle détient une collection unique d'objets d'art africain dont elle présente pour la première fois un florilège constituée de pièces majeures réunies sous le titre "Chefs d'oeuvre d'Afrique".

Organisée en deux sections géographiques chacune ordonnée autour d'appariements fonctionnels et stylistiques, la monstration conçue sous le commissariat de Christiane Falgayrettes-Leveau, directeur du Musée Dapper, s'adresse de manière privilégiée aux spécialistes.

Mais néophytes et amateurs ne seront pas désorientés grâce au souci de didactisme qui guide ce musée et se traduit par l'apposition de cartels explicatifs et de nombreuses notices d'oeuvres qui permettent d'aborder les fondamentaux des arts traditionnels africains.

Chefs d'oeuvre d'Afrique, Magique Afrique

Une première constatation s'impose au visiteur : l'art africain est essentiellement celui de la statuaire, discipline à l'indéniable efficacité visuelle, qui inclut représentations figuratives, masques et objets rituels qui n'ont pas vocation purement décorative ou ornementale.

En effet, le regard attentif sur la description de chaque oeuvre permet d'appréhender la polysémie fonctionnelle de cet art dont la production est destinée à concrétiser, et véhiculer, l'omnipotence de la relation avec un surnaturel lui-même polymorphique qui peut être fétichisme, magie, mysticisme ou(et) religieux.

Par ailleurs, ces objets peuvent également constituer des insignes sociaux attestant du savoir détenu par son possesseur avec des objets, comme le masque à cornes du Mali, qui sont des instruments éducatifs et ludiques.

Mais également des emblèmes du rang social, et donc politique, ce qui constitue une des caractéristiques communes des sociétés primitives très ritualisées.

La plupart des objets "investis" participe à des rites tant sociaux que religieux.

Ainsi en est-il avec le rite initiatique marquant le passage à l'âge adulte et l'intronisation sociale, le rite funéraire et le culte des ancêtres avec l'utilisation d'objets, telles les superbes figures reliquaires à double face du Gabon, pour procéder au rite classique de commémoration mais également accomplir des rites intercessionnaires pour obtenir notamment protection.

Enfin, la spécificité tient non seulement aux qualités plastique et esthétique des oeuvres, qui séduiront le public contemporain comme elles ont séduit les avant-gardes artistiques du début du 20ème siècle, mais à leur grande variété stylistique. La récente exposition "Les Maîtres de la sculpture de Côte d'Ivoire" qui s'est tenue au Musée du Quai Branly montrait, au-delà de certaines codes communs, la singularité de chaque maître-sculpteur qui correspondait à des spécificités ethniques et culturelles.

Les chefs d'oeuvre du Musée Dapper confirme cette diversité et certaines particularités, ainsi, par exemple, les figures équestres du Pays Dogon intégrant une dimension historique, celle des ancêtres primordiaux qui étaient des cavaliers.

L'abondance iconographique est particulièrement bien illustrée avec les figures sculptées et les artefacts..

Les masques révèlent un large répertoire de formes et de styles, du style expressif, voire naturaliste des masques en bois polychrome de Cote d'Ivoire,, à l'abstraction avec les masques-heaume royaux en bronze du Congo et à l'épure absolue des magnifiques masques blancs du Gabon.

A ne pas rater, entre autres, la statue gabonaise à l'effigie d'une princesse tenant une sonnaille (de face supra sur la première photo), le joyau de la collection, les statuettes du Dogon symbolisant un orant aux bras levés et les délicates têtes en terre cuite du Ghana.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Dapper

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée Dapper


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=