Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Low - Mike Noga
Grand Mix  (Tourcoing)  vendredi 30 octobre 2015

Le concert de Low était tout en nuances, sans moments vides, ni répétitions. Impressionné, je l’ai été par la remarquable connivence entre les trois musiciens : Alan Sparhawk au chant et à la guitare, Steve Garrington à la basse, Mimi Parker à la batterie – ces deux derniers chantant aussi, quasi à l’unisson de Sparhawk, comme si finalement une seule voix se déclinait en plusieurs variations subtiles. Et quelles harmonies vocales ! On aurait dit une symphonie noire, ample, portée avec une certaine sobriété par les trois musiciens.

Le groupe a beaucoup évolué depuis le premier et formidable premier album sorti il y a une vingtaine d’années, I Could Live In Hope. Cette année est sorti un des sommets de cette œuvre cohérente : Ones and Sixes. Cette musique minimale et intimiste qui au début empruntait à Joy Division sa gravité et sa lenteur, en forçant le trait (le parti pris était d’exagérer le ralenti), atteint aujourd’hui une démarche très personnelle. On retrouve d’ailleurs sur scène quelque chose de l’ordre de la communion religieuse – je ne crois pas que cela ait un rapport direct avec l’engagement religieux du couple Sparhawk / Parker.

Dans cette musique à la fois âpre et lumineuse, il y a une douleur difficilement contenue, une douleur et aussi peut-être une dépression. Sparhawk donne quelques clés dans un entretien récent : "Mon père est mort il y a à peu près un an. Beaucoup de questions ont alors surgi : celle de la détérioration inéluctable des corps et des âmes ; la question, tout simplement, du sens de l’existence. (…) Les choses se gravent en toi, tu réalises avec l’âge que ce que tu es ne changera pas, le portrait ne fait que se préciser".

Ce qui peut expliquer cette mélancolie de fond, d’une grande beauté, avec ses quelques accents de colères, traduits par des progressions électriques dont on aurait aimé qu’elles fussent prolongées. En effet, on trouve çà et là quelques retenues, regrettables, qui font que certains titres ont un goût d’inachevé.

Mais ce n’est pas grave : bien qu’intermittente, la lumière est bien là, et aussi l’émotion, que l’on perçoit dans la voix de Mimi Parker – une émotion qui se transmet de proche en proche pour nous toucher au cœur.

Le groupe australien du chanteur Mike Noga a joué en première partie un rock alternatif, assez brut. Noga a fait partie d’un groupe australien important, The Drones : je ne sais pas dans quelles conditions il a quitté ce groupe mais on peut supposer que c’est pour mettre en avant sa belle voix grave, et son charisme. On regrette seulement que ces chansons, plutôt inégales, n’aient pas conservé la force de frappe des Drones. On a en fait du mal à suivre Noga, à suivre les traces de ses mélodies instables. Cela dit, le propos est honnête et même sympathique (ce qui n’est absolument pas un argument). Il faudra laisser à ces chansons le temps de trouver un point d’ancrage, une construction, et une maturité. Ce n’est pas impossible : je n’oublie pas que l’Australie est la patrie de certains groupes, qui sont les plus beaux du monde.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A lifetime of temporary relief de Low
La chronique de l'album The great destroyer de Low
La chronique de l'album Drums and guns de Low
La chronique de l'album Oh my god, Charlie Darwin de The Low Anthem
La chronique de l'album C'mon de Low
La chronique de l'album The Invisible Way de Low
La chronique de l'album Ones and Sixes de Low
La chronique de l'album Sélection singles & EP de Bantam Lyons - Clara Néville - Jay-Jay Johanson - Nadéah - Matt Low - OMOH - Zebra - Perez
La chronique de l'album eponyme de Vox Low
La chronique de l'album Double Negative de Low
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Low en concert au Festival Primavera sound 2007 (vendredi)
Low en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Low en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
Low en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Vendredi
Low en concert à la Salle Moebius du Beffroi (samedi 10 octobre 2015)
L'interview de Low (22 avril 2005)
L'interview de Low (février 2007)
L'interview de Low - Alan Sparhawk (juin 2015 )
L'interview de Matt Low (mardi 27 octobre 2015)


En savoir plus :
Le site officiel de Low
Le Bandcamp de Low
Le Facebook de Low
Le Soundcloud de Mike Noga
Le Myspace de Mike Noga
Le Facebook de Mike Noga

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Matt Low (27 octobre 2015)


# 1er juin 2020 : Retour à la réalité

Le monde d'après ne sera sans doute pas mieux que celui d'avant. Ces 2 mois de répit n'auront sans doute servi qu'à amplifier les frustrations en tout genre. Sans prétendre y remédier voic de quoi vous détendre un peu avec notre sélection culturelle de la semaine.

vous pouvez également revoir notre première émission "La mare aux grenouilles" sur la Froggy's TV. Suivez la chaine pour ne pas rater émissions et concerts en direct.

Du côté de la musique :

"Nunataq" de Alexandre Herer
"Vodou Alé" de Chouk Bwa & The Angstromers
"Wallsdown" de Enzo Carniel
Interview de Jo Wedin et Jean Felzine à l'occasion de leur concert sur la Froggy's TV
"Pictures of century" de Lane
"Lullaby (mix #15)" nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"Introssessions" de Minhsai
"Guinea music all stars" de Moh! Kouyaté
"Parcelle brillante" de Orwell
"Evocacion" de Quatuor Eclisses
"Is this natural" de Tazieff
"EP 2" de The Reed Conservation Society
et toujours :
Interview de Roman Rappak autour de son nouveau projet Miro Shot
"Par défaut" de Antoine Hénaut
"Three old words" de Eldad Zitrin
"Night dreamer direct to disc sessions" de Gary Bartz & Maisha
"Mareld" de Isabel Sörling
"Miroir" de Jean Daufresne & Mathilde NGuyen
"Self made man" de Larkin Poe
"Notre dame, cathédrale d'émotions" de Maitrise Notre Dame de Paris
"Enchantée" de Marie Oppert
"Miroirs" de Quintet Bumbac

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

les créations contemporaines :
"Le Mardi à Monoprix" de Emmanuel Darley
"Lucide" de Rafael Spregelburd
"Le Royaume des animaux" de Roland Schimmelpfennig
"Délivre-toi de mes désirs" de María Velasco
"L'étudiante et Monsieur Henri" de Yvan Calbérac
de la comédie signée Pierre Palmade:
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Pièce montée" de Pierre Palmade
"10 ans de mariage" de Alil Vardar
Au Théâtre ce soir :
"On dînera au lit" de Marc Camoletti
"Le canard à l'orange" de William Douglas Home
"L'Or et la Paille" de Barillet et Grédy
les classiques par la Comédie française :
"L'Avare" de Molière
"Les Rustres" de Goldoni
du côté des humoristes :
un spécial Christophe Alévêque à l'occasion de son inédit 2020 "Le trou noir"
avec
"Christophe Alévêque - Super rebelle... et candidat libre"
"Christophe Alévêque revient bien sûr"

"Christophe Alévêque - Debout"
et du théâtre lyrique revisité:
"Le Postillon de Lonjumeau" d'Adolphe Adam par Michel Fau
"Turandot" de Puccini par Robert Wilson
et de la caricature joyeuse avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir la visite en ligne d'expositions virtuelles annulées :
"Giorgio de Chirico. La peinture métaphysique" au Musée de l'Orangerie
"Pompéi" au Grand Palais
et "Plein air, de Corot à Monet" au Musée des Impressionnismes de Giverny
s'évader en un clic en direction de la province :
à Nice pour une visite virtuelle du Musée Magnin et celle de l'exposition "Soulages, la puissance créatrice" à la Galerie Lympia
de l'Europe :
en Espagne vers le Musée Carmen Thyssen à Málaga
et en Allemagne avec la visite des 3 niveaux de la Kunsthalle de Brême
et plus loin encore aux Etats-Unis vers le Musée Isabella Stewart Gardner à Boston
et le Musée d'Art de Caroline du Nord à Raleigh
avant le retour sur Paris pour découvrir les éléments décoratifs de L’Opéra national de Paris

Cinéma at home avec :

de l'action :
"Code 211" de York Alec Shackleton
"Duels" de Keith Parmer
de la comédie : "Le boulet" de Alain Berbérian et Frédéric Forestier
du drame :
"Marion, 13 ans pour toujours" de Bourlem Guerdjou
"Happy Sweden" de Ruben Östlund
de la romance :
"Coup de foudre à Jaïpur" de Arnauld Mercadier
"Marions-nous !" de Mary Agnes Donoghue
du thriller :
"The Watcher" de Joe Charbanic
"Résurrection" de Russell Mulcahy
du fantastique : "Godzilla" de Masao Tamai
les années 40 au Ciné-Club :
"Boule de suif" de Christian Jaque
"Le carrefour des enfants perdus" de Léo Joannon
et un clin d'oeil au début du cinéma avec "Le Voyage dans la Lune" de Georges Méliès

Lecture avec :

"BeatleStones" de Yves Demas & Charles Gancel
"L'obscur" de Phlippe Testa
"La géographie, reine des batailles" de Philippe Boulanger
"Trouver l'enfant / La fille aux papillons" de René Denfeld
et toujours :
"J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond" de Alexis Jenni
"Les Beatles" de Frédéric Granier
"Washington Black" de Esi Edugyan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=