Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Madame
Théâtre de l'Oeuvre  (Paris)  novembre 2015

Monologue dramatique écrit et mise en scène par Rémi De Vos, interprété par Catherine Jacob.

A "Madame" il ne manque qu'un prénom pour évoquer le milieu dans lequel elle a oeuvré en service actif avant de prendre du galon, celui de la prostitution.

Et, comme elle l'indique lle-même, elle a eu de la chance puisque ce n'était pas un bordel d'abattage mais une huppée maison de plaisir même si les clients de "la haute" se laissaient parfois aller à des extrémités nécessitant l'intervention d'un médecin, en l'occurrence le fameux docteur Petiot.

Ce qui n'est guère surprenant dès lors que son premier amour, elle est déniaisée par un "virtuose du plumard doté d'une baguette surdimensionnée", le célèbre Landru qui, exceptionnellement, ne "couche" pas utile, révèle son goût pour les beaux parleurs et les "choses" du sexe, elle constitue une proie idéale pour les placeurs de maisons closes d'autant qu'elle ne se sent aucune disposition pour la fonction ancillaire ou le travail en usine.

Quand sonne l'heure de la retraite, avant le baisser de rideau, elle raconte son histoire qui ressemble à celle de toutes les bécassines de la France rurale de la fin du 19ème siècle débarquant dans la capitale hypnotisées par le mirage de l'eldorado parisien de la Belle Epoque avec la ferme détermination de ne jamais retourner dans la bouseuse pâture familiale du fin fond de la Bretagne bretonnante.

La partition écrite par Rémi De Vos se présente, d'une part, comme un exercice de style, car monologale hors de sa pratique habituelle de la comédie noire, et, de surcroît, rédigée dans une langue argotique qui évoque davantage la manière gouailleuse de l'orfèvre en la matière que fut le dialoguiste Michel Audiard que de celle vitupératrice de Céline.

D'autre part, elle s'avère, sinon équivoque, du moins composite dans la mesure où elle hybride la trajectoire de vie, elle-même ambigüe, vrai destin ou autofiction, d'une figure archétypale, une chronique allégorique de la France de la première moitié du 20ème siècle et un procédé métaphorique pour traiter essentiellement de la thématique de l'hypocrisie sociétale face à la boucherie de la première guerre mondiale, la "tolérance" des maisons closes ou l'épuration sauvage de la Libération.

Sur scène, plateau nu et rideaux carmin, assise, une femme, bouche rouge et yeux charbonneux, habillée en noir strassé et dotée de la coiffure choucroute platinée des sixties. Dirigée par l'auteur, Catherine Jacob prend à bras-le-corps ce personnage de femme qui est moins une rebelle frondeuse qu'une femme lucide face au principe de réalité qu'elle accepte avec une résignation pragmatique camouflée derrière une 'ironie apparente et une salvatrice autodérision.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=