Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bruit Noir
I / III  (Ici d'Ailleurs... / L'Autre Distribution)  novembre 2015

Comment parler de Bruit Noir ? Faut-il aborder Mendelson, l’autre projet de Pascal Bouaziz ? Faut-il rappeler que Jean-Michel Pirès en fut l’un des batteurs ? Peut-être le faut-il puisqu’il est à l’origine de cet album ? Faut-il contextualiser ? Introduire de longues lignes documentées pour essayer de préparer le lecteur à mieux devenir auditeur ? Ou peut-être est-il préférable de suivre l’esprit d’improvisation de l’album ? Laisser parler le bruit noir qui hante nos esprits...

Play >

Le jour où j’ai appuyé sur le bouton Play pour écouter ce disque pour la première fois, je marchais dans les couloirs du métro parisien dans un état que Mr Evin aurait probablement désapprouvé, à une heure où la plupart des gens sortent du boulot et prennent le métro pour aller au dodo. Je vous rassure, je n’en étais pas au point de mettre mal à l’aise mes compagnons de voyage en costard, non. Juste dans cet état où l’on n’arrive plus vraiment à empêcher les images d’arriver. Or elles sont nombreuses, puissantes, magnifiques et noires, les images qui traversent ce disque.

Un "Requiem" pour démarrer. Pascal Bouaziz fait son épitaphe, idée forte, sans concession, sans s’épargner. Bande-son dépouillée, industrielle, saisissante. Le duo pose l’idée de ce disque. Chansons ? Manifestes plutôt. Au rythme des machines, percussions vaguement colorées d’un synthé, d’un sax, ou de rien, la voix de Pascal Bouaziz ressasse l’amour qui n’est pas là, le travail déshumanisé à coup de scie électrique, la province au centre-ville mort, les cons, les manifestations qui "s’arrêtent quand il n’y a plus personne à lyncher"… Les yeux sont ouverts sur un monde violent mais le décalage est toujours là, en embuscade, prêt à nous arracher un sourire comme dans "Low cost", ses pannes, ses fauteuils si serrés qu’on a les genoux dans le menton et la tête dans les oreilles passager de devant. "L’humanité toute entière voyage en low cost".

Poèmes en prose dont on se demande d’abord comment ils ont pu naître du chaos avant de réaliser que c’est de ce chaos que naît une forme d’ordre, mots jetés à nos oreilles (presque) sans rage, simplement noirs, le propos file à la vitesse de la pensée sans prendre le temps de se formaliser et prend finalement forme, vient faire écho à nos propres pensées, pénètre dans nos têtes en force, au marteau-piqueur, à grands coups de répétitions, psalmodie du monde moderne.

Mais si le texte est fort, c’est aussi grâce à la musique de Jean-Michel Pirès, initiateur du projet, fou génial qui compose ici un écrin sonore magnifique de noirceur, cambouis et taches. J’ai envie de parler de néo-punk-industriel-minimaliste-new-wave. Ou un truc du genre. Les sons se mêlent aux mots, les portent au point qu’on ne sait plus trop qui nous parle, qui nous traduit l’émotion de l’autre. Est-ce le musicien qui accompagne l’auteur ou les mots du chanteur qui prennent leur source au fond des fûts du batteur ? Le bruit nous entoure, nous encercle de presque rien, balançant les phrases contre nos crânes abrutis, menaçant de nous renvoyer le noir profond de notre humanité, jusqu’à l’adieu final. "Adieu" l’enfant, tué par la violence...

[] Stop

Respirer. Enfin. Vous ne sortirez pas indemne de ce disque, non, ne croyez pas que vous vous en tirerez à si bon compte. Le bruit noir vous hantera car vous trouverez dans ce noir un miroir cruel mais fidèle.

I / III. C’est le titre. Annonce d’un II et d’un III que l’on va attendre avec impatience.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ville Nouvelle / Nouvelle ville de Pascal Bouaziz / Michel Cloup / Patrice Cartier
La chronique de l'album Haïkus de Pascal Bouaziz
La chronique de l'album A la ligne de Michel Cloup, Pascal Bouaziz & Julien Rufié
Articles : Listen in Bed - La sélection de Pascal Bouaziz (émission 14 saison 3)
La chronique de l'album Seul au sommet de Mendelson
La chronique de l'album eponyme de Mendelson
La chronique de l'album Sciences politiques de Mendelson
Mendelson en concert au Grand Mix (samedi 11 mai 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Mendelson
Le Facebook de Bruit Noir


Alex BBH         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=