Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Calibro 35
S.P.A.C.E.  (Record Kicks)  novembre 2015

Calibro (calibre en italien), c'est le type d'un pistolet devenu célèbre dans les films policiers italiens des années 70, tournés sur pellicule 35 mm.

Ce n'est pas par hasard que les Calibro 35 ont choisi ce nom, qui célèbre les séries B longtemps oubliées dans l'histoire du cinéma.

Le groupe naît en 2007 quand Enrico Gabrielli, multi-instrumentiste déjà actif dans beaucoup des side-projets, décide de quitter son groupe, un des groupes les plus représentatifs de la scène rock italienne, les Afterhours.

Enrico joint le guitariste Massimo Martellotta, le batteur Fabio Rondanini et le bassiste Luca Cavina sous la supervision du producteur Tommaso Colliva pour un projet dont le nom en dit déjà long sur ses intentions : reconvertir en musique l'imagerie des films kitsch policiers des années 1970 à l'aide des bandes originales arrangées dans un style personnel qui respecte les vieilles atmosphères.

Cet ensemble cinématique psyché instrumental débute avec leur premier album éponyme Calibro 35 (Cinedelic Records, 2008), suivi par Ritornano Quelli del... Calibro 35 ("Reviennent Ceux du... Calibre 35", Nublu Records, 2010). L'essence, ce sont des morceaux instrumentaux dans un groove soul-funk qui mélange le rock, des riffs répétitifs de guitares et claviers aux échos disco 70's.

En 2012 sort Ogni riferimento a persone esistenti o a fatti realmente accaduti è puramente casuale (Venus / Tannen) à traduire par "Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite", qui contient déjà dans le titre une déclaratin d'intention : les réferences ici sont les B.O. signées par Ennio Morricone, Bacalov, Trovajoli et Micalizzi.

L'album est enregistré à New York où là-bas, il a aussi été publié avec le titre anglais Any Resemblance to Real Persons or Actual Facts Is Purely Coincidental. Son succès emmène à la sortie d'un EP / bande dessinée Dalla Bovisa à Brooklyn ("De Bovisa à Brooklyn") qui raconte l'expérience du groupe aux Etats-Unis.

S.P.A.C.E. arrive après deux albums en 2013, Traditori di Tutti ("Traîtres de Tous") et Said, album des vrais B.O. pour le film Pulp de Joseph Lefevre.

Ce cinquième album qui compte 14 morceaux, tous instrumentaux, reprend les thèmes du cinéma de science-fiction et, pour mieux démontrer leur attachement aux années 60's et 70's, ils ont décidé de l'enregistrer tous ensemble dans la même chambre avec une instrumentation d'époque.

L'intro, "74 Days After Landing", est glaciale, un suspens en attente de l'explosion du premier morceau "S.P.A.C.E." (avec Gabrielli à la flûte). On retrouve le thème façon Spy Story adapté à l'espace dans "An Asteroid Called Death" et "Universe of 10 Dimensions".

Les synthés sont essentiels, on les entend dans des morceaux comme le fulminant "Brain Trap" d'une minute, "Neptune" de 26 secondes, ou sur "Something Happened on Planet Earth", où ils sont seuls avec une batterie lente et rythmée qui attend la guitare. On est encore dans le silence de l'espace dans "Serenade For a Satellite" et "Across 111th Sun" et on y reste avec des sonorités éloignées.

"A Future We Never Lived" montre l'âme plus soul de l'album alors que "Thurst Force" est dans le pur funk noir. "Bandits on Mars", "Ungwana Bay Launch Complex", "Violent Venus" sont presque un retour aux films policiers, une chasse dans l'espace.

Calibro 35 se confirme comme un groupe très attentif à la production, aux détails du son, à la recherche affinée des sonorités bien construites. Archéologues de la musique et artisans du son, ces gars de Milan partagent leur univers avec toute l'Italie et l'étranger, et maintenant les bandits ont conquis Mars.

Ne les ratez pas au Petit Bain le 25 février 2016 à Paris.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Calibro 35 (jeudi 25 février 2016)
Une 2ème interview de Calibro 35 (jeudi 25 février 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Calibro 35
Le Bandcamp de Calibro 35
Le Soundcloud de Calibro 35
Le Facebook de Calibro 35


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 janvier 2021 : Voir le bon côté des choses

Dans ce couvre-feu avancé à 18h il faut voir le bon côté des choses, vous aurez du temps pour lire, écouter des disques, voir des films et des capataions de spectacles et surtout pour nous rejoindre sur la TV de Froggy's Delight sur laquelle nous vous préparons une nouvelle Mare Aux Grenouilles et une nouvelle série de concerts en direct ! Suivez la chaine, c'est gratuit, pour ne rien manquer !

Du côté de la musique :

"The missing view" de Sol Hess en concert sur la TV de Froggy le 30 janvier
"Théo Charaf" de Théo Charaf
"Welfare jazz" de Viagra Boys
"Adonais" de Bruno Ducol
"Collector" de Chapi Chapo
"Regard 1882" de Duo Neria
"Mozart piano 4 hands" de Duo Pégase
"The fates EP" de Grandma's Ashes
"Folies berbères" de Karimouche
"Wasteland : What ails our people is clear" de Lice
"Another night in" le mix #9 de Listen In Bed
et toujours :
"Vivaldi, Le quattro stagioni" de Alexandra Conunova
"Contrastes" de Duo W
"Beethoven, si tu nous entends" de La Symphonie de Poche & Nicolas Simon
"Ras la trompe" de Lila Tamazit Trio
"La sélection de Julien Bousquet" émission #6 de Listen In Bed
"Fleurs" de Mélody Louledjian & Antoine Palloc
"Monks of nothingness" de Olivier Lasiney & Yantras
"In paradisum" de Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le Jeu des ombres" de Valère Novarina
"Nous l"Europe : le banquet des peuples" de Laurent Gaudé
"Les Justes" d'Albert Camus
"Icone" de Gérard Watkins
"Hamlet Kebab" de Rodrigo Garcia
"Comme il vous plaira" de Shakespeare
"Figaro divorce" de Odon von Orvath
"Ebauche d'un portrait" de Jean-Luc Lagarce
"Pichet Klunchun and myself" de Jérôme Bel et Pichet Klunchun

Expositions :

en virtuel :
"Joan Miro Bleu I, Bleu II, Bleu III" au Centre Pompidou
"Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Delacroix" au Musée du Louvre
"Berthe Morisot" au Musée d'Orsay
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l'au-delà" au Musée Maillol
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon

Cinéma :

at home :
"L'Exercice de l'Etat" de Pierre Schoeller
"Caché" de Michael Haneke
"Métisse" de Mathieu Kassovitz
"Sauvage" de Nicolette Krebitz
"Arlington Road" de Mark Pellington
"Jimmy Rivière" de Teddy Lussi-Modeste
"Fin du monde" de Carolina Hellsgard
et un Spécial Georges Méliès
avec "Le mystère Méliès" documentaire de Eric Lange et 13 courts métrages

Lecture avec :

"Belladone" de Hervé Bougel
"Le chant du perroquet" de Charline Malaval
"Les grandes occasions" de Alexandra Matine
"Nos corps étrangers" de Carine Joaquim
et toujours :
"Inside story" de Martin Amis
"Là où nous dansions" de Judith Perrignon
"Le bonheur est au fond du couloir à gauche" de J.M. Erre
"Les douze morts de Napoléon" de David Chanteranne
"Tiger" de Eric Richer
"Un papillon, un scarabée, une rose" de Aimee Bender

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=