Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Au-delà des montagnes
Jia Zhang-Ke  décembre 2015

Réalisé par Jia Zhang-Ke. Chine/France/Japon. Drame. 2h06 (Sortie le 26 décembre 2015). Avec Zhao Tao, Sylvia Chang, Dong Zijian, Zhang Yi, Jing Dong et Han Sanming.

C'est paradoxalement avec l'écho martial du tube des "Pet Shop Boys", "Go West", que l'on sort d' "Au-delà des montagnes" de Jia Zhang-Ke. Et pas seulement.

Car, on emporte avec soi la conviction que l'on vient de voir un film qui compte, un film qui est le meilleur de l'année et qu'évidemment les rois de l'effet sauce tomate, les tristounets "Coen Brothers" n'ont pas considéré comme la Palme d'Or 2015. Honte à eux de lui avoir préféré le rance "Dheepan" de Jacques Audiard et sa haine programmée.

Savent-ils, ces frères d'opérette que Jia Zhang-Ke est peut-être le plus grand cinéaste chinois, c'est-à-dire obligatoirement le plus grands cinéaste actuel ? En trois tableaux contant la Chine de 1999, celle d'aujourd'hui et celle de 2020, il le prouve allègrement en traçant le destin tourmenté d'un enfant chinois quittant sa mère et sa province lointaine pour suivre son père à Shanghaï puis en Australie.

On reste saisi par la manière à la fois simple et culottée que le réalisateur chinois a de montrer son pays en train de quitter le communisme pour vendre son âme à l'ultra-libéralisme et en prendre la tête dans un futur proche. Pas de parlotte, pas de théorie, il lui suffit seulement de raconter, face à la méga-histoire macroéconomique, l'éprouvante quête d'une mère pour retrouver son fils perdu, pourri dans l'illusion de l'argent-roi.

Au passage, comment les sybarites cannois n'ont-ils jamais compris que Zhao Tao, l'actrice-fétiche de Jia Zhang-Ke, méritait à chacune de ses prestations dans l'un de ses films le prix d'interprétation ?

Dans "Au-delà des montagnes", elle est au sommet de son art. Qu'elle danse ou qu'elle pleure, qu'elle soit en colère ou en méditation, elle irradie chaque plan par sa présence charismatique. Jouant un personnage qui s'est trompé d'histoire d'amour et d'homme de sa vie, elle sait aller au plus loin de sa souffrance absolue pour parvenir à retrouver une sérénité contingente.

Avec "Au-delà des montagnes" de Jia Zhang-ke, on n'a pas envie d'argumenter, mais d'essayer d'être au niveau du cinéaste qui n'a jamais besoin de démontrer pour prouver. Ce qu'il expose prend illico une dimension mythique et va au plus profond des sentiments humains.

Avec Jia Zhang-Ke, il faut, comme lui, se risquer dans l'affirmation sans chercher jamais à rien démontrer. Que l'enfant arraché à sa mère et à la Chine couche une fois devenu étudiant avec sa professeur chinoise bien plus âgée que lui tient forcément de l'évidence.

Construisant un récit aux relents de tragédie grecque, Jia Zhang-Ke sublime par la grande Histoire du monde ce qui ne pourrait être qu'un mélo. Il inscrit son cinéma dans une narration puissante et ambitieuse. Virtuose qui ne filme pas gratuitement, il est l'avenir du septième art. Tant pis pour les frères Coen et leurs supporteurs, tant mieux pour tous les autres.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022
et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=