Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Lobster
Yorgos Lanthimos  octobre 2015

Réalisé par Yorgos Lanthimos. Grèce/Grande Bretagne/France/Irlande/Pays Bas. Drame. 1h58 (Sortie le 28 octobre 2015). Avec Colin Farrell, Rachel Weisz, Jessica Barden, Olivia Colman, Ashley Jensen, Ariane Labed, Angeliki Papoulia, John C. Reilly et Léa Seydoux.

Il ne doute de ce rien ce quadra ordinaire, introverti et replet au sex-appeal de moule de bouchot quitté par sa femme, sans doute pas un foudre de guerre, à mettre, peut-être, au compte d'un sens de l'autodérision implicite.

Il voudrait être réincarné en homard car il aime la mer et c'est un animal au sang bleu comme les aristocrates et à la longévité physique et sexuelle hors du commun.

Ce qui risque de lui arriver s'il ne forme pas un nouveau couple car il vit dans une société hétéronormée et disciplinaire axée sur le contrôle social. qui ne reconnaît, et, par voie de conséquence, impose, qu'un seul statut à l'individu adulte, celui du mariage hétérosexuel.

Mais trouver l'âme soeur n'est pas chose aisée d'autant que cela passe par un séjour très encadré dans un centre pour célibataires, avatar de l'agence matrimoniale, qui s'assure de la conformité de l'appariement à un principe propre à assurer la stabilité du couple hors des fantaisies du sentiment.

Celui-ci tient de l'hybridation du bon sens populaire qui préside au proverbe "qui se ressemble s'assemble" et du détournement du principe de la reproduction biologique imposant l'identité d'espèce, chaque individu ayant, en l'espèce, un référent animal.

En cas d'insuccès à l'expiration d'un délai éventuellement prorogé selon les performances cynégétiques des impétrants,dont la primeur des modalités est laissée au spectateur, les "single" sont éliminés par voie de métamorphose animale, sauf s'ils s'échappent du dispositif pour entrer dans l'exclusion volontaire et la clandestinité et tomber sous la coupe d'un système miroir imposant le célibat et l'asexualité.

D'évidence, le film semble s'inscrire dans le genre de la dystopie, avec, au demeurant des thèmes largement exploités mais celui-ci est largement battu en brèche par le caractère totalement ambivalent du scénario élaboré par Yorgos Lanthimos et Efthimis Filippou qui ressort davantage tant à la fable (sur)réaliste, empruntant largement aux mythes antiques et bibliques, qu'au conte noir, intégrant, de surcroît, une composante fantastique et une comédie romantique atypique.

Avec une réalisation objective presque austère et parfois glaçante, qui n'est pas évoquer celle du cinéma nordique, et le jeu "underplaying" des acteurs, notamment, dans les rôles principaux, celui de Colin Farrell, avec son monolithisme habituel, et de Rachel Weisz avec un seule note de jeu, celle de l'émotion larmoyante,campant des personnages ne suscitant pas l'empathie, Yorgos Lanthimos propose une étonnante et déstabilisante balade dans un monde qui n'est ni celui d'aujourd'hui ni celui de demain et évoquant davantage, notamment par son iconographie, celui des sociétés totalitaires des années 1960.

Entre le rire, provoqué par la récurrence de l'humour noir, et l'effroi, face aux conséquences mortifères de l'annihilation des processus affectifs, ce homard à la grecque incite à la réflexion sur l'avenir du couple et la métaphysique du bonheur.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=