Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Weird Black
Hy Brazil  (We Were Never Being Boring Records)  janvier 2016

Hy Brazil est une île fantôme représentée sur des cartes marines depuis le XIVème siècle jusqu'au XVIIème siècle comme une île plus ou moins étendue et située le plus souvent dans l'Océan Atlantique Nord et c'est aussi le nom d'un album.

Avant d'écouter cet album, il faut entrer dans cet univers grotesque et surréaliste, de voyages psychés et de îles imaginaires des Weird Black, ce groupe italien qui ne jure que par le lo-fi.

Luca di Cataldo, voix et guitare, Matteo Caminoli à la basse et Alessandro Totò à la batterie, aidés par la production de Giampaolo Scapigliati qui, pour l'instant, soigne son projet electro Lamusa, nous entraînent dans un vertigo à l'imagerie naïve 90's, un vintage de folie amusante.

Douze morceaux avec un son très DeMarco qui nous rappelle le musicien canadien pour sa célèbre réverb et pour le style de la voix (et des vêtements ! Allez voir les photos en salopette en denim !).

L'album, qui sort le 11 janvier sur We Were Never Being Boring Records, s'ouvre sur "Moontrees", ballade acoustique au début qui se laisse dominer par le riff de la basse très présente sur tout le morceau.

"Day is a Phobia", c'est plutôt le délire d'un anti folk acide et altéré dans les distorsions de la guitare. Il est suivi par "And You Are Lost", premier single sorti en ditigal, qui nous met en garde : "When I am here / and you are not / we wait to see / the day you die".

À propos de ce morceau, Weird Black a expliqué la chose suivante : "on avait l'idée de combler la séparation en utilisant un langage et le registre d'un enfant qui énonce simplement les faits pour ce qu'ils sont. Nous avons tenté de déterminer une ambience grotesque et fluide(...) et on a été inspirés par les souvenirs et les expériences hypnagogique des vieilles bandes son tv et sonorités plutôt Italo".

"Nictophobia", "Our Lies Are True" et "Winding Days Xibalba" sonnent comme la succesion naturelle d'un concept, d'un rêve d'enfance traîné par des illustrations (qu'on voit en couverture de l'album) créées par Di Cataldo lui-même, à la symbologie rappelant Daniel Johnston.

"In The Grave of Lord", un son loin qui nous capture sur une voix plus douce, qui nous prépare à "Despite The Gloom", un morceau au parfum 60's.

On se trouve devant une déclaration de romantisme : "All I want to do / is just hold your hand" dans "A Theory Of Everything" et on le sait très bien, le romantisme c'est toujours la solution à tout.

"In Town" est un morceau très calme crée sur un riff obsessif de guitare qui si répète, suivi par le mood Beatles qui arrive sur "Hercules The Liger Night Blues" : "Life is true / when your dreams come true".

On termine avec un bonus track "Tangled in This Undecided Summer" où la voix vibre presque tremblante et émet juste des sons proches des effets de la guitare.

Un album qui fait sortir notre côté enfantin, notre légèreté d'esprit ou peut être qui nous apprend juste à sourire à une dure réalité.

 

En savoir plus :
Le Soundcloud de Weird Black
Le Facebook de Weird Black


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été

L'été approche et avec lui la pénurie de sorties en tout genre mais d'ici là, on fait le plein !.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché
et toujours :
"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets

Au théâtre :

les nouveautés :

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=